"Nous devons continuer à construire l'équipe. De plus, il s'agira de notre dernier match à domicile avant le mois d'octobre", a expliqué Martinez. À moins d'une blessure de dernière minute, on devrait donc retrouver le même onze de départ que samedi, avec un ballottage sur le flanc droit entre Timothy Castagne, buteur samedi, et Thomas Meunier, le titulaire. En septembre dernier, les Diables Rouges s'étaient imposés 0-4 à Glasgow pour leur premier match après le Mondial en Russie. "C'était un amical. Des tests avaient été effectués des deux côtés. C'était un match ouvert. Demain, ce sera fort différent. Ce sera un vrai match", a prévenu Martinez. "L'Ecosse vient de battre Chypre dans les dernières minutes, cela donne de la confiance. Il y a un nouveau coach, Steve Clarke. Les joueurs ont très vite compris ce qu'il attendait d'eux. L'Ecosse est une équipe très talentueuse, avec beaucoup de vitesse sur les flancs. Ryan Fraser (Bournemouth) est le deuxième meilleur donneur d'assists de la Premier League, seulement devancé par Eden Hazard (respectivement 14 et 15 passes décisives, ndlr). Et Andy Robertson (11 assists en Premier League) vient de gagner la Ligue des Champions avec Liverpool..." Martinez qualifie son homologue Clarke de "gentleman du football". "Il a une grande expérience. Il a été l'assistant de Kenny Dalglish, Ruud Gullit et de José Mourinho. Mon premier match à domicile avec Everton, c'était contre West Bromwich Albion qu'il entraînait. Il a une vraie personnalité. Il sait très bien préparer ses joueurs, leur donner une structure. L'Ecosse sera très bien organisée." Ce match contre l'Ecosse est particulier pour le sélectionneur, dont l'épouse est Ecossaise. "Nous ne parlons pas de football à la maison, en particulier depuis le match contre le Kazakhstan", a souri Martinez. Son assistant chez les Diables Rouges, Shaun Maloney est également Ecossais. "Il m'aide pour chaque rencontre. Son travail est important quel que soit l'adversaire. Il est une personne importante dans le football belge." Martinez n'a pas échappé à une question sur Eden Hazard, dont le transfert au Real Madrid a été officialisé vendredi, à la veille du match contre le Kazakhstan. "Le match contre le Kazakhstan aurait pu ressembler à une fête après son transfert, mais dans ce match, on a pu voir la personnalité incroyable d'Eden. Sa concentration se portait uniquement sur le match. Il est au meilleur moment de sa carrière et tu peux construire un projet autour de lui. C'est un joueur phénoménal qui ouvre un nouveau chapitre de sa carrière. Et regarde de quelle manière respectueuse tout le monde s'est comporté dans ce transfert. Eden est un exemple pour tout le monde." (Belga)