Arrivé à la tête de l'équipe nationale le 3 août 2016 pour succéder à Marc Wilmots, Roberto Martinez a obtenu de beaux résultats avec les Diables Rouges. Après la troisième place au Mondial 2018 et le 30 sur 30 lors des qualifications pour l'Euro, l'entraîneur espagnol espère vivre d'autres succès avec l'équipe belge. "Je suis très heureux et ma famille l'est également. Nous avons été très bien accueillis en Belgique et nous faisons maintenant partie du peuple belge", a précisé Martinez qui va fêter sa prolongation par un barbecue en famille. "Nous avons un projet ambitieux et tout est en place pour assurer l'avenir du football belge." Courtisé par de nombreux cadors européens, l'entraîneur catalan assure que le report de l'Euro en raison de la pandémie de coronavirus a changé la donne. "Ce n'était pas le moment de mettre un terme à notre relation. Nous avons de nombreux rendez-vous importants qui nous attendent avec la Ligue des Nations, l'Euro 2020 et le Mondial 2022. J'ai le sentiment de ne pas avoir fini mon travail." En plus de son rôle d'entraîneur, Martinez occupera aussi la fonction de directeur technique au sein de l'Union belge, fonction qu'il assurait 'ad interim' depuis le départ de Chris Van Puyvelde en septembre 2018. "C'était une vraie opportunité pour moi", a-t-il assuré. "Nous voulons transmettre notre vision à tous les échelons du football belge. Il est important de préparer l'avenir et d'assurer le développement des futures générations. J'ai hâte de combiner ces deux fonctions", a conclu Roberto Martinez. (Belga)

Arrivé à la tête de l'équipe nationale le 3 août 2016 pour succéder à Marc Wilmots, Roberto Martinez a obtenu de beaux résultats avec les Diables Rouges. Après la troisième place au Mondial 2018 et le 30 sur 30 lors des qualifications pour l'Euro, l'entraîneur espagnol espère vivre d'autres succès avec l'équipe belge. "Je suis très heureux et ma famille l'est également. Nous avons été très bien accueillis en Belgique et nous faisons maintenant partie du peuple belge", a précisé Martinez qui va fêter sa prolongation par un barbecue en famille. "Nous avons un projet ambitieux et tout est en place pour assurer l'avenir du football belge." Courtisé par de nombreux cadors européens, l'entraîneur catalan assure que le report de l'Euro en raison de la pandémie de coronavirus a changé la donne. "Ce n'était pas le moment de mettre un terme à notre relation. Nous avons de nombreux rendez-vous importants qui nous attendent avec la Ligue des Nations, l'Euro 2020 et le Mondial 2022. J'ai le sentiment de ne pas avoir fini mon travail." En plus de son rôle d'entraîneur, Martinez occupera aussi la fonction de directeur technique au sein de l'Union belge, fonction qu'il assurait 'ad interim' depuis le départ de Chris Van Puyvelde en septembre 2018. "C'était une vraie opportunité pour moi", a-t-il assuré. "Nous voulons transmettre notre vision à tous les échelons du football belge. Il est important de préparer l'avenir et d'assurer le développement des futures générations. J'ai hâte de combiner ces deux fonctions", a conclu Roberto Martinez. (Belga)