En ce tout début de saison, le sélectionneur doit tenir compte de plusieurs forfaits en particulier au sein de sa défense. Vincent Kompany souffre d'une déchirure musculaire depuis vendredi dernier et la rencontre face à Genk. Il est indisponible plusieurs semaines. Dedryck Boyata, son remplaçant au début de la dernière Coupe du Monde l'an dernier en Russie, n'a pas encore joué avec son club le Hertha Berlin en raison d'une blessure aux ischios. Thomas Vermaelen qui peut aussi évoluer à ce poste au centre de la défense a rejoint le Japon et Vissel Kobe. Il y joue chaque semaine et a permis à sa formation de remonter au classement avec un bilan de 7 points sur 9.

Autre pion incontournable habituellement, Jan Vertonghen est tombé en disgrâce à Tottenham où il a non seulement perdu sa place de titulaire, mais n'a pas eu droit à la moindre minute de jeu en trois rencontres. A 32 ans, le Diable Rouge le plus capé de l'histoire (114) arrive en fin de contrat en juin. Les Spurs font manifestement pression pour le contraindre à prolonger et ainsi éviter qu'il ne parte gratuitement l'été prochain.

Christian Kabasele a aussi perdu sa place à Watford mais a néanmoins joué en Coupe de la Ligue cette semaine.

Engels?

Martinez peut en revanche compter sur Jason Denayer, promu capitaine à Lyon, mais aussi sur Björn Engels auteur de très bons débuts avec Aston Villa en Premier League. Il pourrait ainsi obtenir une première sélection en trois ans et demi, la première sous Martinez.

Sans les deux Hazard?

Le souci du patron des Diables Rouges ne se limite pas à la défense centrale. Eden et Thorgan Hazard sont sur la touche, blessés le premier à la cuisse, le second aux côtes. Sur le flanc aussi Timothy Castagne. Martinez espère encore récupérer Eden, blessé à la cuisse. Mais on imagine mal le Real, où il vient de débarquer, libérer son joueur alors qu'il n'a toujours pas repris l'entraînement avec Zidane.

Pour palier à ces très probables absences, on devrait revoir Yannick Carrasco. Un Diable "chinois", Mousa Dembélé, pourrait aussi être repris.

En dépit de ces contre-temps, les déplacements à Saint-Marin et en Ecosse ne devraient pas réellement inquiéter la première équipe au ranking FIFA.

La Belgique occupe la première place dans son groupe I avec le maximum de douze points sur douze à la suite de ses victoires 3-1 contre la Russie, 0-2 à Chypre, 3-0 contre le Kazakhstan et 3-0 contre l'Ecosse. Six points supplémentaires, avant la venue de Saint-Marin (10 octobre à Bruxelles) et le voyage au Kazakhstan (13 octobre à Astana), seraient quasiement synonymes de qualification. Les deux premiers de chaque groupe sont directement qualifiés pour la phase finale à 24 équipes (12 juin-12 juillet 2020) dont le tirage au sort sera effectué le 30 novembre (18h00) à Bucarest.