"Ce rassemblement est essentiel, c'est le dernier avant la sélection finale", a rappelé Martinez. "Cependant, nous devons tenir compte des spécificités de la saison de chaque joueur. "En Chine et aux Etats-Unis (pour Axel Witsel, Yannick Carrasco et Laurent Ciman, ndlr), le championnat commence seulement. En Europe, la saison bat son plein et il y a les Coupes... Nous commencerons par travailler individuellement, en fonction des minutes disputées ce week-end par chaque joueur. Ce sera aussi l'occasion de rafraîchir quelques points avec les joueurs, vu que le dernier rassemblement remonte au mois de novembre. La première phase sera plus individuelle. Je pense que ça fera du bien aux joueurs de faire un petit break mental - tout en continuant à travailler dur - à ce moment de la saison. Dans la deuxième phase, nous préparerons véritablement la rencontre face à l'Arabie Saoudite." Des Saoudiens classés au 69e rang du ranking mondial. "Ce sera une excellente opposition pour deux raisons", estime Martinez. "Premièrement, ils ont un nouveau coach, un entraîneur très expérimenté au niveau international, Antonio Pizzi. Avec le Chili, il proposait un pressing haut et un football dynamique. Ils ont peu de temps pour travailler avec un nouveau coach, donc ce match est très important pour eux. Deuxièmement, les Saoudiens apporteront au Mondial un enthousiasme semblable à celui que nous retrouverons contre le Panama et la Tunisie, nos adversaires en Coupe du monde." Martinez pourra effectuer six changements durant la rencontre, a-t-il annoncé. L'entraînement du vendredi 23 mars à 16h sera ouvert au public, a indiqué l'Union belge. Le Belgian Football Center peut accueillir 1.600 spectateurs. (Belga)

"Ce rassemblement est essentiel, c'est le dernier avant la sélection finale", a rappelé Martinez. "Cependant, nous devons tenir compte des spécificités de la saison de chaque joueur. "En Chine et aux Etats-Unis (pour Axel Witsel, Yannick Carrasco et Laurent Ciman, ndlr), le championnat commence seulement. En Europe, la saison bat son plein et il y a les Coupes... Nous commencerons par travailler individuellement, en fonction des minutes disputées ce week-end par chaque joueur. Ce sera aussi l'occasion de rafraîchir quelques points avec les joueurs, vu que le dernier rassemblement remonte au mois de novembre. La première phase sera plus individuelle. Je pense que ça fera du bien aux joueurs de faire un petit break mental - tout en continuant à travailler dur - à ce moment de la saison. Dans la deuxième phase, nous préparerons véritablement la rencontre face à l'Arabie Saoudite." Des Saoudiens classés au 69e rang du ranking mondial. "Ce sera une excellente opposition pour deux raisons", estime Martinez. "Premièrement, ils ont un nouveau coach, un entraîneur très expérimenté au niveau international, Antonio Pizzi. Avec le Chili, il proposait un pressing haut et un football dynamique. Ils ont peu de temps pour travailler avec un nouveau coach, donc ce match est très important pour eux. Deuxièmement, les Saoudiens apporteront au Mondial un enthousiasme semblable à celui que nous retrouverons contre le Panama et la Tunisie, nos adversaires en Coupe du monde." Martinez pourra effectuer six changements durant la rencontre, a-t-il annoncé. L'entraînement du vendredi 23 mars à 16h sera ouvert au public, a indiqué l'Union belge. Le Belgian Football Center peut accueillir 1.600 spectateurs. (Belga)