Au classement général, Wiebes, 23 ans, vainqueur de la première étape, augmente son avance grâce aux bonifications. Elle devance désormais de 18 secondes l'Italienne Elisa Balsamo (Trek-Segafredo), de 19 Norsgaard, et de 25 Kopecky et Bastianelli. L'Américaine Veronica Ewers s'est lancée seule à l'attaque après 21 km. Le peloton la laissa faire. Au km 50, son avantage était de 3:35. À mi-parcours (km 70,8), la fugueuse n'avait plus que 2:25 d'avance sur le peloton. La belle échappée d'Ewers a pris fin à un peu moins de 30 km de la banderole d'arrivée, après plus de 90 km en tête. Plus personne n'a réussi à fausser compagnie au peloton et c'est donc au sprint que la victoire allait se jouer. Comme vendredi, la véloce Wiebes a démontré son talent dans cet exercice s'imposant avec plusieurs longueurs d'avance La course s'achève dimanche avec la 3e étape longue de 85,3 km dans les rues de Londres. (Belga)

Au classement général, Wiebes, 23 ans, vainqueur de la première étape, augmente son avance grâce aux bonifications. Elle devance désormais de 18 secondes l'Italienne Elisa Balsamo (Trek-Segafredo), de 19 Norsgaard, et de 25 Kopecky et Bastianelli. L'Américaine Veronica Ewers s'est lancée seule à l'attaque après 21 km. Le peloton la laissa faire. Au km 50, son avantage était de 3:35. À mi-parcours (km 70,8), la fugueuse n'avait plus que 2:25 d'avance sur le peloton. La belle échappée d'Ewers a pris fin à un peu moins de 30 km de la banderole d'arrivée, après plus de 90 km en tête. Plus personne n'a réussi à fausser compagnie au peloton et c'est donc au sprint que la victoire allait se jouer. Comme vendredi, la véloce Wiebes a démontré son talent dans cet exercice s'imposant avec plusieurs longueurs d'avance La course s'achève dimanche avec la 3e étape longue de 85,3 km dans les rues de Londres. (Belga)