A 11h28 locales (9h28 belges), l'Italien Maurizio Gerini (Husqvarna) a été le premier à s'élancer. Si les présences de Brabec et Barreda étaient attendues, celle de Sanders l'est moins. L'Australien effectue ses débuts sur le Dakar en tant que pilote d'usine KTM. Quintanilla (Husqvarna) et Price (KTM) ont fait un peu moins de bruit avec respectivement les 8e et 9e places à 22 secondes tous les deux. Sam Sunderland (KTM), vainqueur des motos en 2017, a terminé à la 26e place à 54 secondes. Walter Roelants, 60 ans, a effectué ses premiers mètres sur le Dakar au guidon de sa FR 450 Rally. L'ancien pilote de motocross a terminé à la 89e place. Le Campinois veut mettre sous les projecteurs "To Walk Again", une association qui aide les victimes d'accidents qui ont perdu l'usage de leurs jambes, à l'occasion de sa première participation au Dakar. En 2014, son fils Joel Roelants a chuté pendant le GP d'Italie et est devenu paralysé. . . (Belga)

A 11h28 locales (9h28 belges), l'Italien Maurizio Gerini (Husqvarna) a été le premier à s'élancer. Si les présences de Brabec et Barreda étaient attendues, celle de Sanders l'est moins. L'Australien effectue ses débuts sur le Dakar en tant que pilote d'usine KTM. Quintanilla (Husqvarna) et Price (KTM) ont fait un peu moins de bruit avec respectivement les 8e et 9e places à 22 secondes tous les deux. Sam Sunderland (KTM), vainqueur des motos en 2017, a terminé à la 26e place à 54 secondes. Walter Roelants, 60 ans, a effectué ses premiers mètres sur le Dakar au guidon de sa FR 450 Rally. L'ancien pilote de motocross a terminé à la 89e place. Le Campinois veut mettre sous les projecteurs "To Walk Again", une association qui aide les victimes d'accidents qui ont perdu l'usage de leurs jambes, à l'occasion de sa première participation au Dakar. En 2014, son fils Joel Roelants a chuté pendant le GP d'Italie et est devenu paralysé. . . (Belga)