"Richard souffre après sa chute de samedi", a précisé le directeur sportif Matteo Tosatto. "Il est donc préférable de lui laisser le temps de récupérer. C'est la meilleure solution. Il va ensuite reconnaître quelques étapes du Tour d'Italie et prendra après la direction du Tour de Lombardie. Vu ce que la suite de la saison nous réserve, c'est mieux de se reposer." Malgré sa chute, Carapaz, vainqueur du Giro 2019, avait pris la 16e place de la 4e étape samedi, à 3:21 de Remco Evenepoel, nouveau leader après un raid en solitaire. Tombé dans la même chute que son équipier, Ian Stannard a lui abandonné samedi. (Belga)

"Richard souffre après sa chute de samedi", a précisé le directeur sportif Matteo Tosatto. "Il est donc préférable de lui laisser le temps de récupérer. C'est la meilleure solution. Il va ensuite reconnaître quelques étapes du Tour d'Italie et prendra après la direction du Tour de Lombardie. Vu ce que la suite de la saison nous réserve, c'est mieux de se reposer." Malgré sa chute, Carapaz, vainqueur du Giro 2019, avait pris la 16e place de la 4e étape samedi, à 3:21 de Remco Evenepoel, nouveau leader après un raid en solitaire. Tombé dans la même chute que son équipier, Ian Stannard a lui abandonné samedi. (Belga)