Lucca figurait dans l'échappée matinale de 22 coureurs, qui s'est réduite au fur et à mesure de la journée pour ne compter que onze hommes à 60 km de la ligne. Lucca s'est isolé en tête à un peu moins de 10 km du but sur la dernière montée, le Poggio. Le coureur de 25 ans a tenu bon et s'offre le premier succès de sa carrière. Le Roumain Emil Dima (Giotti Victoria-Savini Due) a pris la deuxième place à 24 secondes, devant l'Italien Riccardo Verza (Zalf Euromobil Fior), troisième à 28 secondes. Le leader du général, Filippo Zana, a franchi la ligne en neuvième position à 1:10, juste derrière son dauphin, Natnael Tesfatsion. L'Italien de Bardiani-CSF-Faizanè conserve 15 secondes d'avance sur l'Erythréen de Droner Hopper-Androni Giocattoli avant la dernière étape. Cette 4e édition de la course à étapes italienne se ponctuera en effet mercredi à l'issue de la 5e étape entre Castelraimondo et Ascoli Piceno (152,3 km), où le successeur de l'Italien Lorenzo Fortunato sera connu. Alors que plusieurs formations WorldTour étaient présentes lors des deux premières éditions en 2018 et 2019, année où Remco Evenepoel avait notamment remporté une étape, seule l'équipe Astana est au départ en 2022. Aucun Belge n'est de la partie. (Belga)

Lucca figurait dans l'échappée matinale de 22 coureurs, qui s'est réduite au fur et à mesure de la journée pour ne compter que onze hommes à 60 km de la ligne. Lucca s'est isolé en tête à un peu moins de 10 km du but sur la dernière montée, le Poggio. Le coureur de 25 ans a tenu bon et s'offre le premier succès de sa carrière. Le Roumain Emil Dima (Giotti Victoria-Savini Due) a pris la deuxième place à 24 secondes, devant l'Italien Riccardo Verza (Zalf Euromobil Fior), troisième à 28 secondes. Le leader du général, Filippo Zana, a franchi la ligne en neuvième position à 1:10, juste derrière son dauphin, Natnael Tesfatsion. L'Italien de Bardiani-CSF-Faizanè conserve 15 secondes d'avance sur l'Erythréen de Droner Hopper-Androni Giocattoli avant la dernière étape. Cette 4e édition de la course à étapes italienne se ponctuera en effet mercredi à l'issue de la 5e étape entre Castelraimondo et Ascoli Piceno (152,3 km), où le successeur de l'Italien Lorenzo Fortunato sera connu. Alors que plusieurs formations WorldTour étaient présentes lors des deux premières éditions en 2018 et 2019, année où Remco Evenepoel avait notamment remporté une étape, seule l'équipe Astana est au départ en 2022. Aucun Belge n'est de la partie. (Belga)