Le stade actuel, c'est déjà une réussite extraordinaire après des années d'errance à Eupen, Buraufosse, Seraing, Ans,... Mais maintenant, il faut aller plus loin. Un tout petit peu plus loin... Le projet existe pour construire à quelques dizaines de mètres de l'enceinte actuelle. Ce sera un stade d'une capacité de 8.000 places environ, à l'endroit où il y a actuellement des bâtiments de la Croix-Rouge qui hébergent des réfugiés. Les deux tribunes actuelles seront démontées puis replacées dans le nouveau stade.

Le journaliste Daniel Renard connaît parfaitement la réalité du RFCL, il a même été secrétaire général du club dans une autre vie : "C'est impossible de prévoir un délai précis mais ça me paraît compliqué d'avoir ce nouveau stade avant trois ans. Il faut d'abord raser les bâtiments et assainir le site. En tout cas, c'est un beau projet. Ce stade devrait être modulable, ce qui permettrait de porter sa capacité à 12.000 places si besoin.

Il ressemblerait à celui de Westerlo. On sait que le potentiel public est là. Liège ne sera jamais un phénomène populaire comme le Beerschot, l'Antwerp, le Lierse ou Malines, mais les gens sont prêts à revenir. Je dis souvent que le RFC Liège, c'est aujourd'hui un grand club dans une petite division."

On fait le point avec Jean-François de Sart sur le dossier du stade. Autre icône du Liège des années glorieuse, Jef a fait son retour dans le club il y a quelques semaines, comme membre du conseil d'administration et du comité de direction.

"Ce club ne peut pas vivre avec ses souvenirs. Il y a eu des années difficiles, ça a été un gâchis, maintenant il faut regarder devant. À la tête du club, il y a surtout des gens qui proviennent du monde des entreprises. On m'a demandé de venir en tant que personnage du football, pour que j'amène mes idées. L'objectif, c'est que le RFC Liège redevienne vraiment professionnel dans un délai assez court. Et donc, il faut que des décisions soient vite prises au niveau du nouveau stade. Sans ce stade, le club ne peut pas viser plus haut, tout le monde est bien d'accord là-dessus. Le projet est là, maintenant il faut les autorisations et le financement."

Par Pierre Danvoye

Retrouvez l'intégralité de l'article consacré au RFC Liège dans votre Sport/Foot Magazine