Le bourgmestre bruxellois Philippe Close et Patrick Lefevere, manager de l'équipe cycliste Deceuninck - Quick Step, font aussi leur arrivée en tant que membres indépendants du conseil d'administration.

Karel Van Eetvelt nouveau CEO

Karel Van Eetvelt succède en tant que directeur général du club présidé par Marc Coucke à Jo Van Biesbroeck, qui va accompagner son successeur pendant quelques mois afin d'assurer la transition. Présenté par le Sporting comme un "administrateur réputé qui s'est fait connaître du grand public comme directeur général d'Unizo", Karel Van Eetvelt reçoit les pleins pouvoirs sur la gestion quotidienne du club. "Je suis convaincu que nous pouvons à nouveau offrir au club la stabilité opérationnelle nécessaire dans chacune de ses composantes", a-t-il déclaré dans le communiqué du club.

Karel Van Eetvelt quitte Febelfin pour devenir le nouveau CEO d'Anderlecht. © belga

Wouter Vandenhaute conseiller externe

Wouter Vandenhaute, annoncé comme candidat à la reprise du club fin 2017, devient lui le conseiller externe de Van Eetvelt. Président du conseil d'administration de De Vijver Media (Woestijnvis ainsi que les chaînes VIER, VIJF, ZES), il "voudrait contribuer à refaire du RSC Anderlecht un club dont la victoire est la culture".

Wouter Vandenhaute, à droite, nouveau conseiller externe du RSCA. © belga

Philippe Close et Patrick Lefevere dans le conseil d'administration

Non content d'ajouter Van Eetvelt et Vandenhaute à son organigramme, Marc Coucke s'est attiré les services de Philippe Close et de Patrick Lefevere. L'arrivée au conseil d'administration de Close (PS), bourgmestre de Bruxelles depuis 2017, "souligne l'importance de l'ancrage bruxellois du RSC Anderlecht".

Homme fort de la formation cycliste à succès Deceuninck - Quick Step depuis des années, Patrick Lefevere devra apporter son expertise au club de Saint-Guidon. "Patrick Lefevere a toujours fait de son équipe cycliste une marque forte, grâce à la combinaison de sa connaissance du monde du cyclisme avec son grand feeling commercial", pouvait-on lire dans le communiqué.

Le bourgmestre bruxellois Philippe Close fait son arrivée en tant que membre indépendant du conseil d'administration. © belga
Patrick Lefevere, manager de l'équipe cycliste Deceuninck - Quick Step, fait également son entrée dans le conseil d'administration © belga

Nouveau virage de Marck Coucke

Arrivé à la tête du Sporting bruxellois en décembre 2017, Marc Coucke opère donc un nouveau virage alors que son équipe végète à la 9e place du championnat vingt-deux longueurs derrière le Club de Bruges. Il est convaincu que "l'arrivée de ces quatre figures de proue issues de différents secteurs" va permettre au club de franchir de nouvelles étapes.

"Avec l'arrivée, entre autres, de Karel et Wouter, nous pouvons désormais encore plus façonner notre organisation, la moderniser davantage structurellement et nous replacer stratégiquement et sportivement sur la voie du sommet du football belge", a déclaré Coucke.

Le bourgmestre bruxellois Philippe Close et Patrick Lefevere, manager de l'équipe cycliste Deceuninck - Quick Step, font aussi leur arrivée en tant que membres indépendants du conseil d'administration. Karel Van Eetvelt succède en tant que directeur général du club présidé par Marc Coucke à Jo Van Biesbroeck, qui va accompagner son successeur pendant quelques mois afin d'assurer la transition. Présenté par le Sporting comme un "administrateur réputé qui s'est fait connaître du grand public comme directeur général d'Unizo", Karel Van Eetvelt reçoit les pleins pouvoirs sur la gestion quotidienne du club. "Je suis convaincu que nous pouvons à nouveau offrir au club la stabilité opérationnelle nécessaire dans chacune de ses composantes", a-t-il déclaré dans le communiqué du club. Wouter Vandenhaute, annoncé comme candidat à la reprise du club fin 2017, devient lui le conseiller externe de Van Eetvelt. Président du conseil d'administration de De Vijver Media (Woestijnvis ainsi que les chaînes VIER, VIJF, ZES), il "voudrait contribuer à refaire du RSC Anderlecht un club dont la victoire est la culture".Non content d'ajouter Van Eetvelt et Vandenhaute à son organigramme, Marc Coucke s'est attiré les services de Philippe Close et de Patrick Lefevere. L'arrivée au conseil d'administration de Close (PS), bourgmestre de Bruxelles depuis 2017, "souligne l'importance de l'ancrage bruxellois du RSC Anderlecht". Homme fort de la formation cycliste à succès Deceuninck - Quick Step depuis des années, Patrick Lefevere devra apporter son expertise au club de Saint-Guidon. "Patrick Lefevere a toujours fait de son équipe cycliste une marque forte, grâce à la combinaison de sa connaissance du monde du cyclisme avec son grand feeling commercial", pouvait-on lire dans le communiqué.Arrivé à la tête du Sporting bruxellois en décembre 2017, Marc Coucke opère donc un nouveau virage alors que son équipe végète à la 9e place du championnat vingt-deux longueurs derrière le Club de Bruges. Il est convaincu que "l'arrivée de ces quatre figures de proue issues de différents secteurs" va permettre au club de franchir de nouvelles étapes. "Avec l'arrivée, entre autres, de Karel et Wouter, nous pouvons désormais encore plus façonner notre organisation, la moderniser davantage structurellement et nous replacer stratégiquement et sportivement sur la voie du sommet du football belge", a déclaré Coucke.