Associée à la Taiwanaise Su-Wei Hsieh, elles se sont imposées 6-4, 1-6, 6-3 après 1h43 face aux Japonaises Shuko Aoyama (WTA 13 en double) et Ena Shibahara (WTA 13 en double), têtes de série N.5, vendredi sur le gazon du All England Club. Mertens a déjà été N.1 mondiale en double lors de la semaine du 10 mai 2021. Elle avait été destituée du trône une semaine plus tard, au profit de la Française Kristina Mladenovic. Elise Mertens était devenue la 45e joueuse dans l'histoire de la WTA à accéder au rang de N.1 mondiale en double, et la deuxième Belge après Kim Clijsters, le 4 août 2003. En finale à Wimbledon, Mertens et Hsieh défieront les lauréates du duel entre les Russes Veronika Kudermetova (WTA 24 en double) et Elena Vesnina (WTA 139), qui affrontent dans la foulée l'Américaine Caroline Doleheide (WTA 40) et l'Australienne Storm Sanders (WTA 59). Elise Mertens a remporté deux tournois du Grand Chelem en double: l'US Open 2019 et l'Open d'Australie cette année, à chaque fois avec Aryna Sabalenka. La Biélorusse ayant décidé de privilégier sa carrière en simple, la numéro un belge s'est par la suite associée à Su-Wei Hsieh, avec qui elle a atteint les 8e de finale à Roland-Garros cette année. Hsieh est tenante du titre du double dames à Wimbledon. Elle s'était imposée sur le gazon londonien en 2019 en compagnie de la Tchèque Barbora Strycova. La Taiwanaise de 35 ans a remporté deux autres titres du Grand Chelem en double, en compagnie de la Chinoise Shuai Peng: Wimbledon en 2013 et Roland-Garros en 2014. (Belga)

Associée à la Taiwanaise Su-Wei Hsieh, elles se sont imposées 6-4, 1-6, 6-3 après 1h43 face aux Japonaises Shuko Aoyama (WTA 13 en double) et Ena Shibahara (WTA 13 en double), têtes de série N.5, vendredi sur le gazon du All England Club. Mertens a déjà été N.1 mondiale en double lors de la semaine du 10 mai 2021. Elle avait été destituée du trône une semaine plus tard, au profit de la Française Kristina Mladenovic. Elise Mertens était devenue la 45e joueuse dans l'histoire de la WTA à accéder au rang de N.1 mondiale en double, et la deuxième Belge après Kim Clijsters, le 4 août 2003. En finale à Wimbledon, Mertens et Hsieh défieront les lauréates du duel entre les Russes Veronika Kudermetova (WTA 24 en double) et Elena Vesnina (WTA 139), qui affrontent dans la foulée l'Américaine Caroline Doleheide (WTA 40) et l'Australienne Storm Sanders (WTA 59). Elise Mertens a remporté deux tournois du Grand Chelem en double: l'US Open 2019 et l'Open d'Australie cette année, à chaque fois avec Aryna Sabalenka. La Biélorusse ayant décidé de privilégier sa carrière en simple, la numéro un belge s'est par la suite associée à Su-Wei Hsieh, avec qui elle a atteint les 8e de finale à Roland-Garros cette année. Hsieh est tenante du titre du double dames à Wimbledon. Elle s'était imposée sur le gazon londonien en 2019 en compagnie de la Tchèque Barbora Strycova. La Taiwanaise de 35 ans a remporté deux autres titres du Grand Chelem en double, en compagnie de la Chinoise Shuai Peng: Wimbledon en 2013 et Roland-Garros en 2014. (Belga)