Ce week-end, le public pourra faire son retour dans les stades pour la 5e journée de Jupiler Pro League et la 3e journée de 1B Pro League. À cette occasion, la cellule Football du SPF Intérieur et les instances du football belge ont rédigé une lettre ouverte aux supporters afin que ces derniers suivent les différentes mesures en cette période de coronavirus.

"Le monde du football, tout comme le reste du monde, a été durement touché par le coronavirus. Les conséquences ? Des mesures sanitaires strictes, des matches à huis clos... C'est une situation difficile pour l'ensemble des supporters de football", peut-on lire dans la lettre. "Progressivement, nous préparons la réouverture partielle des stades au public. Compte tenu de la situation, il y a énormément de choses à penser, et de travail à effectuer. Si certaines règles essentielles sont respectées, le retour d'un public restreint dans les stades pourra se faire en toute sécurité, et la propagation du coronavirus peut être évitée."

Il est demandé aux supporters qui n'ont pas de ticket pour le match de rester chez eux et d'éviter les rassemblements autour du stade. Pour les supporters présents au stade, ceux-ci doivent impérativement suivre les règles mises en place par les clubs tout en respectant les mesures sanitaires de base.

L'usage de matériel pyrotechnique est également interdit car cela peut "causer de graves brûlures et des lésions auditives à vie". Pour conclure leur lettre, les différentes autorités insistent sur le fait que les supporters doivent avant tout "profiter du spectacle en toute sécurité".

Ce week-end, le public pourra faire son retour dans les stades pour la 5e journée de Jupiler Pro League et la 3e journée de 1B Pro League. À cette occasion, la cellule Football du SPF Intérieur et les instances du football belge ont rédigé une lettre ouverte aux supporters afin que ces derniers suivent les différentes mesures en cette période de coronavirus. "Le monde du football, tout comme le reste du monde, a été durement touché par le coronavirus. Les conséquences ? Des mesures sanitaires strictes, des matches à huis clos... C'est une situation difficile pour l'ensemble des supporters de football", peut-on lire dans la lettre. "Progressivement, nous préparons la réouverture partielle des stades au public. Compte tenu de la situation, il y a énormément de choses à penser, et de travail à effectuer. Si certaines règles essentielles sont respectées, le retour d'un public restreint dans les stades pourra se faire en toute sécurité, et la propagation du coronavirus peut être évitée." Il est demandé aux supporters qui n'ont pas de ticket pour le match de rester chez eux et d'éviter les rassemblements autour du stade. Pour les supporters présents au stade, ceux-ci doivent impérativement suivre les règles mises en place par les clubs tout en respectant les mesures sanitaires de base. L'usage de matériel pyrotechnique est également interdit car cela peut "causer de graves brûlures et des lésions auditives à vie". Pour conclure leur lettre, les différentes autorités insistent sur le fait que les supporters doivent avant tout "profiter du spectacle en toute sécurité".