Valérie Glatigny et Ben Weyts, les ministres francophone et flamand des Sports, ont approuvé le protocole présenté par le RSC Anderlecht et la commune d'Anderlecht qui permet un retour des supporters au Lotto Park, a indiqué mardi le cabinet de Valérie Glatigny

Le 3 septembre, Anderlecht avait annoncé le retour des supporters au stade, pour la première fois depuis mars et la pandémie de coronavirus, pour les trois matches à domicile des Mauves en septembre, à commencer par Anderlecht - Cercle de Bruges dimanche. Ce retour des supporters concerne les abonnés du RSCA, qui devront respecter les règles de sécurité.

Le port du masque et le respect des distances de sécurité seront obligatoires à l'intérieur du stade et autour de celui-ci et les entrées et sorties devront être contrôlées. Pour rappel, chaque club de D1A et de D1B doit, sur base du protocole général de la Pro League, présenter un protocole spécifique basé sur ses infrastructures et ses capacités organisationnelles. Celui-ci doit être élaboré en concertation avec les autorités locales, et doit recevoir un avis favorable des experts sanitaires. Les ministres des Sports compétents avalisent ensuite chaque protocole spécifique.

Lire aussi:Charleroi, 3e club professionnel à recevoir le feu vert pour le retour du public

Retour au stade à Ostende

Le KV Ostende a annoncé lundi avoir conclu un accord avec la Ville d'Ostende pour admettre aussi tous ses abonnés, soit environ 3.000 spectateurs, lors des prochains matches à domicile. Le samedi 19 septembre, l'équipe côtière jouera son premier match de la saison avec du public présent à la Diaz Arena contre OH Louvain.

A partir de la cinquième journée, plus de 400 supporters pourront assister aux matches le week-end prochain, conformément au protocole établi par un groupe de travail composé de représentants de la Pro League, de la fédération de football, des cabinets des ministres des Sports flamand et wallon, de la cellule Football du SPF Affaires intérieures, de la police fédérale, de la police locale et des clubs.

En raison des mesures contre le coronavirus, aucun match de championnat n'a été joué en présence de public en Belgique depuis le 7 mars. Ostende a souligné que chaque abonné doit indiquer la composition de sa bulle (une personne peut aussi être une bulle). Le port du masque est obligatoire pendant le match.

"Sur la base du nombre d'abonnés et des bulles déjà spécifiées, le KVO a élaboré un plan de stade conforme au protocole imposé par la Pro League", peut-on lire sur le site du club. "Cela signifie, entre autres, que la distanciation physique est prise en compte et qu'il ne peut y avoir plus de 400 supporters par compartiment.

Dans ce plan, nous partons du principe que tous les abonnés auront une place dans la Diaz Arena. Cette proposition a déjà été examinée et approuvée par les services de sécurité et de police ainsi que par le conseil municipal et le cabinet du bourgmestre Bart Tommelein". Le plan proposé doit maintenant être approuvé par le ministre flamand des Sports Ben Weyts.

Valérie Glatigny et Ben Weyts, les ministres francophone et flamand des Sports, ont approuvé le protocole présenté par le RSC Anderlecht et la commune d'Anderlecht qui permet un retour des supporters au Lotto Park, a indiqué mardi le cabinet de Valérie GlatignyLe 3 septembre, Anderlecht avait annoncé le retour des supporters au stade, pour la première fois depuis mars et la pandémie de coronavirus, pour les trois matches à domicile des Mauves en septembre, à commencer par Anderlecht - Cercle de Bruges dimanche. Ce retour des supporters concerne les abonnés du RSCA, qui devront respecter les règles de sécurité. Le port du masque et le respect des distances de sécurité seront obligatoires à l'intérieur du stade et autour de celui-ci et les entrées et sorties devront être contrôlées. Pour rappel, chaque club de D1A et de D1B doit, sur base du protocole général de la Pro League, présenter un protocole spécifique basé sur ses infrastructures et ses capacités organisationnelles. Celui-ci doit être élaboré en concertation avec les autorités locales, et doit recevoir un avis favorable des experts sanitaires. Les ministres des Sports compétents avalisent ensuite chaque protocole spécifique.Lire aussi:Charleroi, 3e club professionnel à recevoir le feu vert pour le retour du public Le KV Ostende a annoncé lundi avoir conclu un accord avec la Ville d'Ostende pour admettre aussi tous ses abonnés, soit environ 3.000 spectateurs, lors des prochains matches à domicile. Le samedi 19 septembre, l'équipe côtière jouera son premier match de la saison avec du public présent à la Diaz Arena contre OH Louvain. A partir de la cinquième journée, plus de 400 supporters pourront assister aux matches le week-end prochain, conformément au protocole établi par un groupe de travail composé de représentants de la Pro League, de la fédération de football, des cabinets des ministres des Sports flamand et wallon, de la cellule Football du SPF Affaires intérieures, de la police fédérale, de la police locale et des clubs. En raison des mesures contre le coronavirus, aucun match de championnat n'a été joué en présence de public en Belgique depuis le 7 mars. Ostende a souligné que chaque abonné doit indiquer la composition de sa bulle (une personne peut aussi être une bulle). Le port du masque est obligatoire pendant le match. "Sur la base du nombre d'abonnés et des bulles déjà spécifiées, le KVO a élaboré un plan de stade conforme au protocole imposé par la Pro League", peut-on lire sur le site du club. "Cela signifie, entre autres, que la distanciation physique est prise en compte et qu'il ne peut y avoir plus de 400 supporters par compartiment. Dans ce plan, nous partons du principe que tous les abonnés auront une place dans la Diaz Arena. Cette proposition a déjà été examinée et approuvée par les services de sécurité et de police ainsi que par le conseil municipal et le cabinet du bourgmestre Bart Tommelein". Le plan proposé doit maintenant être approuvé par le ministre flamand des Sports Ben Weyts.