Tout comme la saison précédente, seuls six clubs de football professionnel sur 25 n'ont pas enregistré un résultat négatif dans leurs comptes pour la saison 2020-2021. La Commission des licences de l'Union belge (URBSFA) n'a toutefois pas constaté d'infractions aux règles relatives au fair-play financier, quelque peu revues en raison de la crise sanitaire.

Les six formations à rester dans le vert sont le Sporting de Charleroi (1,5 million d'euros de résultat après impôt), le Club de Bruges (1,3 million), Zulte-Waregem (0,8 million), Mouscron (0,7 million), Courtrai (0,4 million) et Malines (98.000 euros). A l'autre bout, Anderlecht est encore le pire élève de la classe avec une perte de 29,3 millions d'euros, suivi par le Standard de Liège (-17,6 millions) et Oud-Heverlee Louvain (16,5 millions). Eupen (-13,4 millions) et Antwerp (-11,2 millions) complètent les équipes ayant une ardoise dépassant les 10 millions d'euros.

Tout comme la saison précédente, seuls six clubs de football professionnel sur 25 n'ont pas enregistré un résultat négatif dans leurs comptes pour la saison 2020-2021. La Commission des licences de l'Union belge (URBSFA) n'a toutefois pas constaté d'infractions aux règles relatives au fair-play financier, quelque peu revues en raison de la crise sanitaire. Les six formations à rester dans le vert sont le Sporting de Charleroi (1,5 million d'euros de résultat après impôt), le Club de Bruges (1,3 million), Zulte-Waregem (0,8 million), Mouscron (0,7 million), Courtrai (0,4 million) et Malines (98.000 euros). A l'autre bout, Anderlecht est encore le pire élève de la classe avec une perte de 29,3 millions d'euros, suivi par le Standard de Liège (-17,6 millions) et Oud-Heverlee Louvain (16,5 millions). Eupen (-13,4 millions) et Antwerp (-11,2 millions) complètent les équipes ayant une ardoise dépassant les 10 millions d'euros.