Au final, Barthelemy, 29 ans, a bouclé victorieusement les 375 m de natation, 12, 6 km de vélo et 3,2 km de course à pied, devançant de quelques secondes Michel, 31 ans, l'Ukrainienne Yulia Yelistratova complétant le podium à bonne distance des deux Belges. Les deux triathlètes ont clôturé de cette manière un stage de trois semaines à Otepää, en Estonie, où elles espéraient disputer fin août l'Euro de triathlon, entre-temps annulé. Pour Michel, médaillée de bronze de l'Euro 2019, il s'agissait également de sa rentrée en compétition après une longue revalidation à la suite d'une fracture de la rotule gauche subie fin octobre 2019 lors d'un accident à vélo. Barthelemy enchaînera dimanche prochain avec une manche de la Super League de triathlon à Rotterdam (P-B), où elle sera opposée à 9 autres féminines de premier plan sur différentes courses de format particulier, où le vélo et la course à pied se disputeront de manière virtuelle. (Belga)

Au final, Barthelemy, 29 ans, a bouclé victorieusement les 375 m de natation, 12, 6 km de vélo et 3,2 km de course à pied, devançant de quelques secondes Michel, 31 ans, l'Ukrainienne Yulia Yelistratova complétant le podium à bonne distance des deux Belges. Les deux triathlètes ont clôturé de cette manière un stage de trois semaines à Otepää, en Estonie, où elles espéraient disputer fin août l'Euro de triathlon, entre-temps annulé. Pour Michel, médaillée de bronze de l'Euro 2019, il s'agissait également de sa rentrée en compétition après une longue revalidation à la suite d'une fracture de la rotule gauche subie fin octobre 2019 lors d'un accident à vélo. Barthelemy enchaînera dimanche prochain avec une manche de la Super League de triathlon à Rotterdam (P-B), où elle sera opposée à 9 autres féminines de premier plan sur différentes courses de format particulier, où le vélo et la course à pied se disputeront de manière virtuelle. (Belga)