La Belgian Men Hockey League abordera dimanche sa 10e journée de championnat. La 9e en réalité sur le terrain, puisque cette dernière, remise le 1er décembre en raison du gel, a été reprogrammée les jeudi 5 et vendredi 6 mars en nocturne. Il faut donc remonter au 24 novembre dernier pour retrouver trace des derniers duels entre les poules A, dominée par le Léopold avec 19 points, et B où le Waterloo Ducks trône en tête avec 16 unités. Sur les 12 clubs en compétition, seuls dix sont encore concernés par une qualification pour les play-offs rassemblant les 4 meilleures équipe au terme du 1er tour. À moins d'un miracle, l'Antwerp (1 pt) et Namur (0) n'ont en effet d'autre objectif que de préparer leur sauvetage en fin de saison. Les deux leaders seront opposés dimanche à deux équipes désireuses de défendre une position précaire au sein du top 4 de leur groupe respectif. Les Waterlootois de Vincent Vanasch et John-John Dohmen accueilleront en effet les Anversois du Dragons, qui avec 13 points ne possèdent qu'une unité d'avance sur le Braxgata, 5e, opposé pour sa part au Racing à Boom. Les champions en titre ucclois de Robin Geens devront quant à eux négocier un déplacement compliqué à Heverlee, où Simon Gougnard et ses équipiers de Louvain qui ne devancent l'Herakles que d'un point entendent consolider leur entrée dans le top 4, synonyme de participation aux quarts de finale des play-offs. Ceux-ci sont programmés les 18, 19 et éventuellement le 26 avril pour une 3e manche décisive. Les demi-finales suivront les 1er et 3 mai, tandis que les finales pour le titre se dérouleront en un week-end, celui des 9 et 10 mai. Durant cette période, les play-downs mettront aux prises les deux derniers de chaque poule dans un mini-championnat à quatre pour désigner les deux équipes reléguées. D'ici la fin de la phase régulière du championnat, le dimanche 5 avril, seules deux rencontres de Pro League viendront s'immiscer dans le calendrier. Red Lions et Red Panthers iront défier l'Allemagne chez elle, en semaine, les jeudi 19 mars à Mönchengladbach et 26 mars à Hambourg, avant de poursuivre la compétition avec quatres doubles duels à domicile, tous à la Wilrijkse Plein d'Anvers, entre le 15 mai et le 28 juin. Bref une belle mise en jambes pour les Red Lions de Shane McLeod, qui tenteront entre le 25 juillet et le 7 août à Tokyo d'ajouter la plus belle des médailles qui manque encore à leur palmarès déjà exceptionnel. (Belga)

La Belgian Men Hockey League abordera dimanche sa 10e journée de championnat. La 9e en réalité sur le terrain, puisque cette dernière, remise le 1er décembre en raison du gel, a été reprogrammée les jeudi 5 et vendredi 6 mars en nocturne. Il faut donc remonter au 24 novembre dernier pour retrouver trace des derniers duels entre les poules A, dominée par le Léopold avec 19 points, et B où le Waterloo Ducks trône en tête avec 16 unités. Sur les 12 clubs en compétition, seuls dix sont encore concernés par une qualification pour les play-offs rassemblant les 4 meilleures équipe au terme du 1er tour. À moins d'un miracle, l'Antwerp (1 pt) et Namur (0) n'ont en effet d'autre objectif que de préparer leur sauvetage en fin de saison. Les deux leaders seront opposés dimanche à deux équipes désireuses de défendre une position précaire au sein du top 4 de leur groupe respectif. Les Waterlootois de Vincent Vanasch et John-John Dohmen accueilleront en effet les Anversois du Dragons, qui avec 13 points ne possèdent qu'une unité d'avance sur le Braxgata, 5e, opposé pour sa part au Racing à Boom. Les champions en titre ucclois de Robin Geens devront quant à eux négocier un déplacement compliqué à Heverlee, où Simon Gougnard et ses équipiers de Louvain qui ne devancent l'Herakles que d'un point entendent consolider leur entrée dans le top 4, synonyme de participation aux quarts de finale des play-offs. Ceux-ci sont programmés les 18, 19 et éventuellement le 26 avril pour une 3e manche décisive. Les demi-finales suivront les 1er et 3 mai, tandis que les finales pour le titre se dérouleront en un week-end, celui des 9 et 10 mai. Durant cette période, les play-downs mettront aux prises les deux derniers de chaque poule dans un mini-championnat à quatre pour désigner les deux équipes reléguées. D'ici la fin de la phase régulière du championnat, le dimanche 5 avril, seules deux rencontres de Pro League viendront s'immiscer dans le calendrier. Red Lions et Red Panthers iront défier l'Allemagne chez elle, en semaine, les jeudi 19 mars à Mönchengladbach et 26 mars à Hambourg, avant de poursuivre la compétition avec quatres doubles duels à domicile, tous à la Wilrijkse Plein d'Anvers, entre le 15 mai et le 28 juin. Bref une belle mise en jambes pour les Red Lions de Shane McLeod, qui tenteront entre le 25 juillet et le 7 août à Tokyo d'ajouter la plus belle des médailles qui manque encore à leur palmarès déjà exceptionnel. (Belga)