"Cela fait partie de ma stratégie", a insisté Michael Verschueren. "Ramener des anciennes gloires du club pour rendre au club son 'ID", c'est très important. Le retour de Pär (Zetterberg) l'an dernier, celui de Vincent Kompany cette saison vont dans ce sens. Pär a déjà énormément communiqué ces derniers mois, avec tout le monde, et chacun est en train de trouver sa place. C'est important à mon sens de ramener des anciens joueurs, parce qu'ils comprennent la maison, et savent que nous voulons rendre à Anderlecht une identité créative et offensive".

Dans cette opération de retour aux sources qui ont donné à Anderlecht ses lettres de noblesse, celles aussi pour lesquelles Simon Davies a dit "oui", a expliqué le Gallois lundi, la direction bruxelloise a présenté son nouveau maillot. L'un Mauve, l'autre blanc, dans un style très classique avec les couleurs du club et le logo sur le côté gauche à la place du coeur. A l'arrière sur l'encolure, la date de création du club "1908" et inséré sur la couture du maillot dans le bas, un slogan choisi parmi les propositions envoyées par les supporters, "We are Anderlecht".