Evenepoel s'empare du maillot jaune de leader que détenait son équipier le champion des Pays-Bas Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step) après sa victoire au sprint dans la 1ère étape mercredi à Lagos. Schachmann est 2e dans le même temps. Le Portugais Rui Costa (Israel Start-Up Nation) est 3e à 2 secondes. Wellens est 5e également à 2 secondes. Quatre petites bosses, parfois raides, placées sur les 35 derniers kilomètres de ce parcours long de 183,9 km précédaient l'ultime montée. Elles n'ont pas permis d'effectuer une véritable sélection. Après une attaque du Colombien Miguel Angel Lopez (Astana) à 3 km de la banderole d'arrivée, c'est le Portugais Joao Almeida, équipier d'Evenepoel, qui a mené un train d'enfer et a servi de véritable tremplin au jeune champion de Scheepdal qui a placé son attaque à 500 mètres de l'arrivée. Remco Evenepoel décroche son 8e succès professionnel et le 3e de l'année après le contre-la-montre au Tour de San Juan et le classement final de l'épreuve argentine. La 3e étape, vendredi, proposera un profil de nouveau favorable aux lévriers du peloton entre Faro et Tavira (201,9 km). Cette 46e édition du Tour d'Algarve s'achève dimanche par un chrono en solitaire de 20,3 km à Lagoa. Le Slovène Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), absent cette année, s'était imposé l'an dernier au Tour d'Algarve et avait posé au Alto da Foia les jalons de sa victoire finale. (Belga)

Evenepoel s'empare du maillot jaune de leader que détenait son équipier le champion des Pays-Bas Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step) après sa victoire au sprint dans la 1ère étape mercredi à Lagos. Schachmann est 2e dans le même temps. Le Portugais Rui Costa (Israel Start-Up Nation) est 3e à 2 secondes. Wellens est 5e également à 2 secondes. Quatre petites bosses, parfois raides, placées sur les 35 derniers kilomètres de ce parcours long de 183,9 km précédaient l'ultime montée. Elles n'ont pas permis d'effectuer une véritable sélection. Après une attaque du Colombien Miguel Angel Lopez (Astana) à 3 km de la banderole d'arrivée, c'est le Portugais Joao Almeida, équipier d'Evenepoel, qui a mené un train d'enfer et a servi de véritable tremplin au jeune champion de Scheepdal qui a placé son attaque à 500 mètres de l'arrivée. Remco Evenepoel décroche son 8e succès professionnel et le 3e de l'année après le contre-la-montre au Tour de San Juan et le classement final de l'épreuve argentine. La 3e étape, vendredi, proposera un profil de nouveau favorable aux lévriers du peloton entre Faro et Tavira (201,9 km). Cette 46e édition du Tour d'Algarve s'achève dimanche par un chrono en solitaire de 20,3 km à Lagoa. Le Slovène Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), absent cette année, s'était imposé l'an dernier au Tour d'Algarve et avait posé au Alto da Foia les jalons de sa victoire finale. (Belga)