Les autres coureurs à suivre sur les routes espagnoles seront l'Espagnol Enric Mas (Movistar), qui sera le leader de son équipe au Tour, le Danois Jakob Fuglsang (Israël Premier Tech), le Russe Pavel Sivakov et le Britannnique Tao Geoghegan Hart (Ineos Grenadiers) ou encore les vétérans Vincenzo Nibali (Astana) et l'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar), triple vainqueur de l'épreuve. Il y aura quinze équipes WorldTour, dont deux belges (Quick Step-Alpha Vinyl et Intermarché-Wanty Gobert), au départ de cette course de cinq jours, remportée l'an dernier par le Suisse Stefan Küng alors que la course avait été déplacée en avril en raison de la crise sanitaire. Le Tour de la Communauté de Valence ne compte aucun contre-la-montre, ce qui avantagera les grimpeurs. Si la route s'élèvera dès la 1e étape, c'est la 3e étape qui sera l'étape-reine. Elle se terminera au bout d'une ascension de 9,9 kilomètres à 7,5% avec la partie finale non bitumée. Les sprinteurs auront eux aussi plusieurs opportunités, ce dont voudront profiter les Néerlandais Fabio Jakobsen (Quick Step-Alpha Vinyl) et David Dekker (Jumbo-Visma), l'Italien Elia Viviani (Ineos Grenadiers) ou encore le Norvégien Alexander Kristoff (Intermarché-Wanty Gobert). (Belga)

Les autres coureurs à suivre sur les routes espagnoles seront l'Espagnol Enric Mas (Movistar), qui sera le leader de son équipe au Tour, le Danois Jakob Fuglsang (Israël Premier Tech), le Russe Pavel Sivakov et le Britannnique Tao Geoghegan Hart (Ineos Grenadiers) ou encore les vétérans Vincenzo Nibali (Astana) et l'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar), triple vainqueur de l'épreuve. Il y aura quinze équipes WorldTour, dont deux belges (Quick Step-Alpha Vinyl et Intermarché-Wanty Gobert), au départ de cette course de cinq jours, remportée l'an dernier par le Suisse Stefan Küng alors que la course avait été déplacée en avril en raison de la crise sanitaire. Le Tour de la Communauté de Valence ne compte aucun contre-la-montre, ce qui avantagera les grimpeurs. Si la route s'élèvera dès la 1e étape, c'est la 3e étape qui sera l'étape-reine. Elle se terminera au bout d'une ascension de 9,9 kilomètres à 7,5% avec la partie finale non bitumée. Les sprinteurs auront eux aussi plusieurs opportunités, ce dont voudront profiter les Néerlandais Fabio Jakobsen (Quick Step-Alpha Vinyl) et David Dekker (Jumbo-Visma), l'Italien Elia Viviani (Ineos Grenadiers) ou encore le Norvégien Alexander Kristoff (Intermarché-Wanty Gobert). (Belga)