Evenepoel a d'abord découvert vendredi le tracé de la de la 15e étape entre Rivolto et Piancavallo (183km) avec une arrivée au sommet après une ascension de 14,5km à 7,8% de moyenne. Samedi, le Brabançon a ensuite reconnu le parcours de la 14e étape, un contre-la-montre vallonné entre Conegliano et Valdobbiadene (33,7km). Malgré la pluie, le champion d'Europe et vice-champion du monde était plus que satisfait de son entraînement. "Que ce soit pour moi ou pour l'équipe, c'est génial d'avoir roulé sur le parcours de deux étapes importantes. Cela donne un aperçu de ce qui nous attend lors du troisième week-end de la course. Le parcours est difficile mais nous le connaissons mieux désormais et ces informations nous seront utiles en octobre", a expliqué Evenepoel. "Le contre-la-montre entre Conegliano et Valdobbiadene est semblable à celui de 2015 mais le parcours est plus court cette année. Nous avons reconnu les nombreuses routes et les descentes délicates d'il y a cinq ans, des éléments qui peuvent rendre la tâche très difficile. C'était un test utile pour Remco car il a pu découvrir le parcours et les principaux obstacles", a ajouté l'entraîneur de Deceuninck-Quick Step Koen Pelgrim. Remco Evenepoel reprendra la compétition par le Tour de Burgos (28/07-01/08) avant de prendre part au Tour de Pologne (05-09/08). (Belga)

Evenepoel a d'abord découvert vendredi le tracé de la de la 15e étape entre Rivolto et Piancavallo (183km) avec une arrivée au sommet après une ascension de 14,5km à 7,8% de moyenne. Samedi, le Brabançon a ensuite reconnu le parcours de la 14e étape, un contre-la-montre vallonné entre Conegliano et Valdobbiadene (33,7km). Malgré la pluie, le champion d'Europe et vice-champion du monde était plus que satisfait de son entraînement. "Que ce soit pour moi ou pour l'équipe, c'est génial d'avoir roulé sur le parcours de deux étapes importantes. Cela donne un aperçu de ce qui nous attend lors du troisième week-end de la course. Le parcours est difficile mais nous le connaissons mieux désormais et ces informations nous seront utiles en octobre", a expliqué Evenepoel. "Le contre-la-montre entre Conegliano et Valdobbiadene est semblable à celui de 2015 mais le parcours est plus court cette année. Nous avons reconnu les nombreuses routes et les descentes délicates d'il y a cinq ans, des éléments qui peuvent rendre la tâche très difficile. C'était un test utile pour Remco car il a pu découvrir le parcours et les principaux obstacles", a ajouté l'entraîneur de Deceuninck-Quick Step Koen Pelgrim. Remco Evenepoel reprendra la compétition par le Tour de Burgos (28/07-01/08) avant de prendre part au Tour de Pologne (05-09/08). (Belga)