"Il était difficile de rester chaud dans le froid de Chorzow, pendant deux jours, difficile de courir quatre courses dans ces circonstances", a indiqué Kevin Borlée à Sporza, qui a disputé les séries et les finales des relais 4 x 400 mètres hommes et mixtes. "L'important pour ces Relais mondiaux 2021 est d'avoir atteint l'objectif de qualifier nos trois relais (hommes, dames, mixte) pour les championnats du monde de Eugene (USTA) en 2022. Nous allons, désormais, mettre toute notre attention sur les Jeux olympiques de Tokyo. Ce n'est en tout cas maintenant qu'il fallait 'donner'. Nous n'étions que quatre relayeurs masculins en Pologne et je pense que si nous avions été davantage, les choses auraient été un peu plus facile, le noyau aurait pu tourner." (Belga)

"Il était difficile de rester chaud dans le froid de Chorzow, pendant deux jours, difficile de courir quatre courses dans ces circonstances", a indiqué Kevin Borlée à Sporza, qui a disputé les séries et les finales des relais 4 x 400 mètres hommes et mixtes. "L'important pour ces Relais mondiaux 2021 est d'avoir atteint l'objectif de qualifier nos trois relais (hommes, dames, mixte) pour les championnats du monde de Eugene (USTA) en 2022. Nous allons, désormais, mettre toute notre attention sur les Jeux olympiques de Tokyo. Ce n'est en tout cas maintenant qu'il fallait 'donner'. Nous n'étions que quatre relayeurs masculins en Pologne et je pense que si nous avions été davantage, les choses auraient été un peu plus facile, le noyau aurait pu tourner." (Belga)