"Je tire un très bon bilan de ces Relais mondiaux en Pologne", a expliqué Camille Laus au micro Sporza. "Tous les relais belges se sont qualifiés pour les championnats du monde de Eugene en 2020 et c'était l'objectif. En ce qui concerne plus particulièrement les Cheetahs, je pense que nous pouvons être satisfaites du chrono que nous avons signé samedi en série (3:28.27) car nous avons couru dans une température de 11 degrés. C'est donc encourageant en vue des JO de Tokyo, ça nous met en confiance. Je suis évidemment contente que ces Relais Mondiaux sont terminés, j'avais dit que j'étais prête à courir quatre courses en deux jours, les séries et finales des relais dames et mixtes, et je l'ai fait." (Belga)

"Je tire un très bon bilan de ces Relais mondiaux en Pologne", a expliqué Camille Laus au micro Sporza. "Tous les relais belges se sont qualifiés pour les championnats du monde de Eugene en 2020 et c'était l'objectif. En ce qui concerne plus particulièrement les Cheetahs, je pense que nous pouvons être satisfaites du chrono que nous avons signé samedi en série (3:28.27) car nous avons couru dans une température de 11 degrés. C'est donc encourageant en vue des JO de Tokyo, ça nous met en confiance. Je suis évidemment contente que ces Relais Mondiaux sont terminés, j'avais dit que j'étais prête à courir quatre courses en deux jours, les séries et finales des relais dames et mixtes, et je l'ai fait." (Belga)