Le match retour est programmé mercredi prochain au stade Jan Breydel. La double confrontation face aux Autrichiens constitue pour les Brugeois le dernier obstacle sur la route de la lucrative phase de groupes de la Ligue des Champions. "Rejoindre la Ligue des Champions serait un énorme boost tant au niveau sportif qu'extra sportif", a déclaré lundi l'entraîneur brugeois Philippe Clement. "Tout le monde est impatient de disputer le match de mardi." Au tour précédent, les blauw-zwart ont écarté le Dinamo Kiev, vice-champion d'Ukraine. Sur papier, un adversaire plus difficile que le LASK, qui évoluait encore en deuxième division il y a trois ans. Mais les Autrichiens, dirigés par Valérien Ismaël, se sont joués du FC Bâle au tour précédent. "Et ils ont mérité cette qualification. J'ai été impressionné par leur 'drive' et leur esprit de groupe", a prévenu Clement. "Avec leurs qualités, ils représentent un adversaire très difficile. Nous allons devoir gagner les duels, le jeu seul ne nous permettra pas de trouver la solution. Ce sera un test très intéressant pour notre groupe." (Belga)