Charleroi doit-il recruter un défenseur ?
...

Charleroi doit-il recruter un défenseur ?En coulisses, il se dit que Mehdi Bayat hésite. Les évènements du week-end à la Côte auront certainement fait pencher la balance vers un mouvement plus prompt que prévu sur le mercato. Parce que les Zèbres jouent décidément de malchance avec les blessures à répétition depuis plusieurs semaines, mais aussi parce que ce côté droit de la défense carolo a parfois des allures de bricolage depuis le déclin de Javier Martos et la fin du prêt de l'onéreux Gabriele Angella.Puisque Gjoko Zajkov n'est jamais parvenu à s'imposer, et que Modou Diagne enchaîne plus de prestations décevantes que de masterclasses depuis son arrivée dans le Pays Noir, c'est Steeven Willems qui joue sur son mauvais pied ces derniers mois, dans l'axe de la défense. Une situation pas toujours idéale, mais qui tient malgré tout la route. À droite, l'éclosion inattendue de Maxime Busi avait masqué les dernières années difficiles de Stergos Marinos, mais son remplaçant Jules Van Cleemput ne convainc pas toujours, et les prestations de Jon Flanagan à l'entraînement devraient amener le club zébré à se séparer de l'ancien de Liverpool. La droite de la défense du Sporting commence à chanceler, et une recrue confirmée serait sans doute la bienvenue pour continuer à jouer les premiers rôles.Combien de buts va marquer Bas Dost ?Il n'aura fallu que treize petites minutes, sur la pelouse synthétique du Stayen, pour voir le géant néerlandais dégainer une reprise de buteur pur-sang. La confirmation que Bruges ne boxe pas dans la même catégorie que ses concurrents, avec une recrue d'une dimension bien supérieure à ce que peuvent se permettre tous les autres clubs du championnat. En quête presque désespérée de son homme de surface, après le fiasco Mbaye Diagne et l'échec de Michael Krmencik, Philippe Clement semble désormais tout avoir pour être heureux.Au vu de l'échantillon donné lors de ses quarante-cinq premières minutes, Bas Dost paraît armé pour faire trembler les filets une dizaine de fois d'ici au coup de sifflet final de la saison. Surtout, il donne l'impression de pouvoir être le chaînon manquant d'un Club qu'on imagine plus que jamais faire un cavalier seul vers un troisième titre en quatre ans.Qui va gagner le Soulier d'or ?Si l'année a surtout été noire et bleue, l'absence d'une incontournable référence dans le jeu brugeois devrait amener une division des votes trop importante pour permettre au Club d'enchaîner un cinquième Soulier d'or consécutif, et de marquer un peu plus l'histoire du trophée.Tout profit pour les Anversois ? Dans la Métropole, certains imaginent un sacre de Raphael Holzhauser, qui serait le premier joueur sorti de D2 à se chausser d'or en quelques mois au sein de l'élite après Gilles De Bilde, sacré en tant que joueur du promu alostois en 1995. Surtout, les regards se tournent vers Lior Refaelov, au sommet de son art au sein de l'Antwerp d'Ivan Leko avec des prestations de haut vol sur la scène européenne, notamment lors de la victoire du Great Old face à Tottenham. L'Israélien semble plus que jamais être le favori.Outre l'Autrichien du Beerschot, ses principaux rivaux sont peut-être à chercher dans le Limbourg, où les buts de Paul Onuachu et les slaloms de Theo Bongonda pourraient avoir séduit une bonne partie des électeurs.