La rupture entre Mircea Rednic et le Standard a laissé des traces chez l'entraîneur gantois. Dans les colonnes du Laatste Nieuws, Rednic n'y est pas allé par quatre chemins. "Je suis toujours en colère contre Duchâtelet. Il n'a montré aucun respect pour mon travail. Il a profité de mes bons résultats pour faire preuve d'autosuffisance. Les premières semaines, de Sart et lui se planquaient pour se rendre au stade et leurs compagnes n'osaient même pas les accompagner. Quelques mois plus tard, ces mêmes épouses étaient aux premiers rangs dans la tribune d'honneur."

Pourtant, d'après lui, le coach roumain savait que ses jours étaient comptés dès le début. "Au lendemain de mon arrivée à Sclessin, le président m'a dit: 'Tu ne connais pas encore l'équipe. Voilà, j'ai mis le onze sur papier.' J'ai pris le document et je l'ai déchiré sous ses yeux. Dès ce jour j'ai su qu'il me virerait si la moindre chose ne lui convenait pas".

Pas certain que Rednic et le président du Standard iront au restaurant ensemble après le match.

La rupture entre Mircea Rednic et le Standard a laissé des traces chez l'entraîneur gantois. Dans les colonnes du Laatste Nieuws, Rednic n'y est pas allé par quatre chemins. "Je suis toujours en colère contre Duchâtelet. Il n'a montré aucun respect pour mon travail. Il a profité de mes bons résultats pour faire preuve d'autosuffisance. Les premières semaines, de Sart et lui se planquaient pour se rendre au stade et leurs compagnes n'osaient même pas les accompagner. Quelques mois plus tard, ces mêmes épouses étaient aux premiers rangs dans la tribune d'honneur." Pourtant, d'après lui, le coach roumain savait que ses jours étaient comptés dès le début. "Au lendemain de mon arrivée à Sclessin, le président m'a dit: 'Tu ne connais pas encore l'équipe. Voilà, j'ai mis le onze sur papier.' J'ai pris le document et je l'ai déchiré sous ses yeux. Dès ce jour j'ai su qu'il me virerait si la moindre chose ne lui convenait pas". Pas certain que Rednic et le président du Standard iront au restaurant ensemble après le match.