Odeurs a été une valeur sûre de l'équipe nationale pendant des années, jusqu'à ce qu'elle ne soit étonnamment pas sélectionnée pour les matches de qualification de Coupe du monde contre le Kosovo et la Norvège en octobre 2021. Un mois plus tard, l'entraîneur national Ives Serneels l'a réintégrée pour les duels contre l'Arménie et la Pologne. "C'est avec mal au c?ur que je veux vous informer d'une décision difficile mais mûrement réfléchie. J'ai décidé de mettre fin à ma carrière internationale avec effet immédiat", a avancé Justuien Odeurs. "Pendant huit ans, j'ai porté le maillot de l'équipe nationale avec fierté. J'étais fière de porter ce maillot et lui était fier de moi. Dès que cela change, il devient difficile d'aller de l'avant ensemble. L'équipe nationale m'a beaucoup apporté: des expériences inoubliables et des amis pour la vie. Mais elle m'a aussi enlevé beaucoup de choses: la confiance, le respect et mon individualité." "En ce moment, mon bien-être mental prime et je choisis de me concentrer à 200% sur mon objectif sportif. Je resterai donc gardienne de but à Anderlecht avec beaucoup d'ambition et j'espère connaître de nombreux succès sportifs au niveau du club cette année et les années à venir. Je souhaite le meilleur à mes coéquipières des Red Flames. Le fait que ma décision les affecte est la chose la plus difficile à supporter. Merci à toutes les personnes qui m'ont soutenue ces dernières semaines. Je reste votre plus grande fan.", a conclu Odeurs. (Belga)

Odeurs a été une valeur sûre de l'équipe nationale pendant des années, jusqu'à ce qu'elle ne soit étonnamment pas sélectionnée pour les matches de qualification de Coupe du monde contre le Kosovo et la Norvège en octobre 2021. Un mois plus tard, l'entraîneur national Ives Serneels l'a réintégrée pour les duels contre l'Arménie et la Pologne. "C'est avec mal au c?ur que je veux vous informer d'une décision difficile mais mûrement réfléchie. J'ai décidé de mettre fin à ma carrière internationale avec effet immédiat", a avancé Justuien Odeurs. "Pendant huit ans, j'ai porté le maillot de l'équipe nationale avec fierté. J'étais fière de porter ce maillot et lui était fier de moi. Dès que cela change, il devient difficile d'aller de l'avant ensemble. L'équipe nationale m'a beaucoup apporté: des expériences inoubliables et des amis pour la vie. Mais elle m'a aussi enlevé beaucoup de choses: la confiance, le respect et mon individualité." "En ce moment, mon bien-être mental prime et je choisis de me concentrer à 200% sur mon objectif sportif. Je resterai donc gardienne de but à Anderlecht avec beaucoup d'ambition et j'espère connaître de nombreux succès sportifs au niveau du club cette année et les années à venir. Je souhaite le meilleur à mes coéquipières des Red Flames. Le fait que ma décision les affecte est la chose la plus difficile à supporter. Merci à toutes les personnes qui m'ont soutenue ces dernières semaines. Je reste votre plus grande fan.", a conclu Odeurs. (Belga)