Les Red Flames restent sur une cruelle déception: l'élimination en barrages pour la Coupe du monde des ?uvres de la Suisse en octobre. "Pour nous c'est un nouveau début", a expliqué Cayman, dimanche à Tubize. "Il y a ce stage avec deux matches au programme. Le coach veut qu'on soit désormais plus ambitieuses. Nous avons discuté de cela lors du stage de novembre. C'est important qu'on en discute tous ensemble afin d'avoir les mêmes objectifs. C'est important de prendre du plaisir sur le terrain, mais il faut viser plus haut." Le match contre la Suisse est encore bien présent dans les têtes des Red Flames, reconnaît la joueuse de Montpellier. "Mais à présent, on ne peut plus rien y faire. Il faut progresser, évoluer, apprendre pour le futur. Nous avons déjà progressé dans plein de choses, mais nous avons encore une marge de progression. Il faut toujours se remettre en question le plus possible", estime Cayman. Avant d'entamer les qualifications à l'Euro 2021 en août, les Red Flames disputeront également la Cyprus Cup en février et affronteront les Américaines, championnes du monde, lors d'un stage en avril aux Etats-Unis. "C'est cool de jouer les USA. Je suis curieuse de voir notre niveau face au N.1 mondial", sourit Cayman. Mercredi aura lieu la cérémonie du Soulier d'Or. Pour la troisième fois, la meilleure joueuse belge sera également récompensée. "C'est quelque chose de positif pour le football féminin. C'est toujours un moment de bonheur. Mon année en tant que Soulier d'Or se termine. Tout le monde dit que cette année, ce sera pour Tessa Wullaert (lauréate de la première édition, ndlr). On verra, je suis déjà contente de l'avoir eu l'an passé." (Belga)

Les Red Flames restent sur une cruelle déception: l'élimination en barrages pour la Coupe du monde des ?uvres de la Suisse en octobre. "Pour nous c'est un nouveau début", a expliqué Cayman, dimanche à Tubize. "Il y a ce stage avec deux matches au programme. Le coach veut qu'on soit désormais plus ambitieuses. Nous avons discuté de cela lors du stage de novembre. C'est important qu'on en discute tous ensemble afin d'avoir les mêmes objectifs. C'est important de prendre du plaisir sur le terrain, mais il faut viser plus haut." Le match contre la Suisse est encore bien présent dans les têtes des Red Flames, reconnaît la joueuse de Montpellier. "Mais à présent, on ne peut plus rien y faire. Il faut progresser, évoluer, apprendre pour le futur. Nous avons déjà progressé dans plein de choses, mais nous avons encore une marge de progression. Il faut toujours se remettre en question le plus possible", estime Cayman. Avant d'entamer les qualifications à l'Euro 2021 en août, les Red Flames disputeront également la Cyprus Cup en février et affronteront les Américaines, championnes du monde, lors d'un stage en avril aux Etats-Unis. "C'est cool de jouer les USA. Je suis curieuse de voir notre niveau face au N.1 mondial", sourit Cayman. Mercredi aura lieu la cérémonie du Soulier d'Or. Pour la troisième fois, la meilleure joueuse belge sera également récompensée. "C'est quelque chose de positif pour le football féminin. C'est toujours un moment de bonheur. Mon année en tant que Soulier d'Or se termine. Tout le monde dit que cette année, ce sera pour Tessa Wullaert (lauréate de la première édition, ndlr). On verra, je suis déjà contente de l'avoir eu l'an passé." (Belga)