En attendant sa grande rivale Mercedes le 18 février ou encore Ferrari le 17, Red Bull a présenté la voiture que piloteront le désormais N.1 Verstappen et son équipier, le Mexicain Sergio Pérez, duo inchangé. Red Bull devait, comme les neuf autres écuries, entrer dans le moule des nouvelles réglementations de la Fédération internationale de l'Automobile pour 2022. La F1 introduit un nouveau règlement censé permettre aux voitures de se suivre et de se doubler plus facilement, promettant ainsi plus de spectacle. "C'est une nouvelle philosophie, chaque équipe repart d'une feuille blanche", a soutenu Christian Horner, team manager de l'écurie, ajoutant que "chacun des composants est nouveau". En attendant de savoir si Red Bull a trouvé, dans ce nouveau cadre, l'idée permettant de se jouer de la concurrence, la version dévoilée mercredi ressemble fortement au modèle de démonstration présenté par la FIA en 2021. Les essais de pré-saison à Barcelone du 23 au 25 février seront l'occasion de déceler les premiers indices sur les forces en présence. Suivront trois autres jours de tests (10-12 mars) à Bahreïn, avant le premier Grand Prix le 20 mars également à Bahreïn. L'écurie en a profité pour dévoiler son nouveau sponsor titre, Oracle, groupe informatique spécialisé dans les logiciels et le cloud, qui remplace Honda. Honda a officiellement quitté la F1, mais Red Bull comme son écurie soeur AlphaTauri continueront d'utiliser la technologie des moteurs japonais en 2022. L'écurie américaine Haas, dernière du classement 2021, a été la première à dévoiler sa livrée 2022 vendredi dernier. Cette semaine, Aston Martin jeudi et McLaren vendredi suivront Red Bull. (Belga)

En attendant sa grande rivale Mercedes le 18 février ou encore Ferrari le 17, Red Bull a présenté la voiture que piloteront le désormais N.1 Verstappen et son équipier, le Mexicain Sergio Pérez, duo inchangé. Red Bull devait, comme les neuf autres écuries, entrer dans le moule des nouvelles réglementations de la Fédération internationale de l'Automobile pour 2022. La F1 introduit un nouveau règlement censé permettre aux voitures de se suivre et de se doubler plus facilement, promettant ainsi plus de spectacle. "C'est une nouvelle philosophie, chaque équipe repart d'une feuille blanche", a soutenu Christian Horner, team manager de l'écurie, ajoutant que "chacun des composants est nouveau". En attendant de savoir si Red Bull a trouvé, dans ce nouveau cadre, l'idée permettant de se jouer de la concurrence, la version dévoilée mercredi ressemble fortement au modèle de démonstration présenté par la FIA en 2021. Les essais de pré-saison à Barcelone du 23 au 25 février seront l'occasion de déceler les premiers indices sur les forces en présence. Suivront trois autres jours de tests (10-12 mars) à Bahreïn, avant le premier Grand Prix le 20 mars également à Bahreïn. L'écurie en a profité pour dévoiler son nouveau sponsor titre, Oracle, groupe informatique spécialisé dans les logiciels et le cloud, qui remplace Honda. Honda a officiellement quitté la F1, mais Red Bull comme son écurie soeur AlphaTauri continueront d'utiliser la technologie des moteurs japonais en 2022. L'écurie américaine Haas, dernière du classement 2021, a été la première à dévoiler sa livrée 2022 vendredi dernier. Cette semaine, Aston Martin jeudi et McLaren vendredi suivront Red Bull. (Belga)