Coleman, 21 ans, a amélioré de 2 centièmes le précédent chrono de référence de son compatriote Maurice Green (6.39), établi le 3 février 1998 à Madrid et égalé par Green, ancien détenteur du record du monde du 100 m, le 3 mars 2001 à Atlanta (Géorgie). En finale, Coleman, qui participait à sa première compétition de la saison, a devancé son compatriote Tevin Hester (6.57) et le Bahaméen Warren Fraser (6.69). Il avait déjà frappé les esprits en séries avec son chrono de 6.47 qui l'avait propulsé à la prMondiaux 2017 de Londres, derrière son compatriote Justin Gatlin et devant le Jamaïcain Usain Bolt. Il faisait également partie du relais américain, médaillé d'argent des Mondiaux-2017 sur 4x100 m. (Belga)

Coleman, 21 ans, a amélioré de 2 centièmes le précédent chrono de référence de son compatriote Maurice Green (6.39), établi le 3 février 1998 à Madrid et égalé par Green, ancien détenteur du record du monde du 100 m, le 3 mars 2001 à Atlanta (Géorgie). En finale, Coleman, qui participait à sa première compétition de la saison, a devancé son compatriote Tevin Hester (6.57) et le Bahaméen Warren Fraser (6.69). Il avait déjà frappé les esprits en séries avec son chrono de 6.47 qui l'avait propulsé à la prMondiaux 2017 de Londres, derrière son compatriote Justin Gatlin et devant le Jamaïcain Usain Bolt. Il faisait également partie du relais américain, médaillé d'argent des Mondiaux-2017 sur 4x100 m. (Belga)