"Les deux clubs ont déjà communiqué à la Ligue de football professionnel leur souhait que les Clasicos des prochaines saisons se jouent quelques semaines plus tôt pour éviter que le match retour ne coïncide avec les derniers tours des compétitions européennes", explique le quotidien sportif Marca de ce vendredi.

Eliminés cette saison en demi-finales de la Ligue des Champions (respectivement contre Chelsea et le Bayern Munich), Barça et Real n'avaient en effet eu que trois ou quatre jours pour récupérer de leurs efforts consentis dans un "Clasico" retour qui s'était avéré déterminant dans le sacre du Real Madrid en Liga (2-1 pour les Merengue au Camp-Nou).

Même si cela ne constitue qu'un ingrédient de leur succès face aux deux Grands d'Espagne, le Bayern Munich et Chelsea, qui jouaient alors des matches bien moins importants dans leurs championnats respectifs, avaient pu, eux, faire davantage tourner leur effectif, préservant ainsi plus de joueurs-clefs. "Jouer le Clasico en octobre et en mars (plutôt qu'en décembre et en avril, comme cette saison, ndlr) pourrait donc être une bonne solution. Elle est à l'étude", conclut Marca.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"Les deux clubs ont déjà communiqué à la Ligue de football professionnel leur souhait que les Clasicos des prochaines saisons se jouent quelques semaines plus tôt pour éviter que le match retour ne coïncide avec les derniers tours des compétitions européennes", explique le quotidien sportif Marca de ce vendredi. Eliminés cette saison en demi-finales de la Ligue des Champions (respectivement contre Chelsea et le Bayern Munich), Barça et Real n'avaient en effet eu que trois ou quatre jours pour récupérer de leurs efforts consentis dans un "Clasico" retour qui s'était avéré déterminant dans le sacre du Real Madrid en Liga (2-1 pour les Merengue au Camp-Nou). Même si cela ne constitue qu'un ingrédient de leur succès face aux deux Grands d'Espagne, le Bayern Munich et Chelsea, qui jouaient alors des matches bien moins importants dans leurs championnats respectifs, avaient pu, eux, faire davantage tourner leur effectif, préservant ainsi plus de joueurs-clefs. "Jouer le Clasico en octobre et en mars (plutôt qu'en décembre et en avril, comme cette saison, ndlr) pourrait donc être une bonne solution. Elle est à l'étude", conclut Marca. Sportfootmagazine.be, avec Belga