Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC), qui a dû faire un trait sur ses ambitions vendredi en raison d'une panne de direction assistée et d'une pénalité de 4 minutes, est lui 8e à 7:23.4 de la tête. spéciale, lente avec beaucoup de virages. J'ai dû prendre des gommes dures, je ne pense pas que c'était le meilleur choix mais je dois penser à dimanche et conserver mes gommes tendres", a expliqué le Belge à l'arrivée. Dans le secteur chronométré suivant, long de 24.81 km, Neuville a dû se contenter du 10e chrono, à 32.6 de Rovanperä une nouvelle fois auteur du scratch, même s'il a estimé que "les gommes dures fonctionnaient mieux à la fin". "Mon objectif est de rattraper les voitures qui sont devant nous pour entrer dans les points", a déclaré Neuville à l'issue de l'ES9, ponctuée à la 6e position, à 23.0 de Rovanperä, auteur du triplé samedi matin. Elfyn Evans (Toyota Yaris WRC), qui a eu des problèmes de transmission vendredi, est 7e du général, à 5:28.9, soit 1:54.5 d'avance sur Neuville. Le Français Adrien Fourmaux et son copilote belge Renaud Jamoul (Ford Fiesta WRC) pointent en cinquième position. Trois spéciales sont encore au programme samedi après-midi. Ce rallye, longtemps un pilier du WRC, n'avait plus été au calendrier mondial depuis 2013. L'arrivée est prévue dimanche après-midi après quinze spéciales totalisant 292,19 kilomètres chronométrés. (Belga)

Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC), qui a dû faire un trait sur ses ambitions vendredi en raison d'une panne de direction assistée et d'une pénalité de 4 minutes, est lui 8e à 7:23.4 de la tête. spéciale, lente avec beaucoup de virages. J'ai dû prendre des gommes dures, je ne pense pas que c'était le meilleur choix mais je dois penser à dimanche et conserver mes gommes tendres", a expliqué le Belge à l'arrivée. Dans le secteur chronométré suivant, long de 24.81 km, Neuville a dû se contenter du 10e chrono, à 32.6 de Rovanperä une nouvelle fois auteur du scratch, même s'il a estimé que "les gommes dures fonctionnaient mieux à la fin". "Mon objectif est de rattraper les voitures qui sont devant nous pour entrer dans les points", a déclaré Neuville à l'issue de l'ES9, ponctuée à la 6e position, à 23.0 de Rovanperä, auteur du triplé samedi matin. Elfyn Evans (Toyota Yaris WRC), qui a eu des problèmes de transmission vendredi, est 7e du général, à 5:28.9, soit 1:54.5 d'avance sur Neuville. Le Français Adrien Fourmaux et son copilote belge Renaud Jamoul (Ford Fiesta WRC) pointent en cinquième position. Trois spéciales sont encore au programme samedi après-midi. Ce rallye, longtemps un pilier du WRC, n'avait plus été au calendrier mondial depuis 2013. L'arrivée est prévue dimanche après-midi après quinze spéciales totalisant 292,19 kilomètres chronométrés. (Belga)