Dans l'ES1, Rovanperä a pris 4.1 secondes d'avance sur Neuville, 2e, qui se plaignait de son adhérence sur les routes mouillées. "Le grip est très bas, la visibilité est très basse, on a des vibrations dans le pneu à cause de la boue et on est allé dans le fossé à trois virages de la fin". Le Gallois Elfyn Evans (Toyota), 9e, avait lui perdu plus d'une minute (1.20) à cause d'un pneu qui a déchaussé. Dans l'ES2, Rovanperä forçait encore l'allure pour accroitre son avance de 7.5 secondes sur Neuville, son plus proche poursuivant encore. Evans retrouvait des couleurs et se montrait lui le plus rapide de la ES3 avec 2.6 secondes d'avance sur Rovanperä qui devançait Neuville de peu (3e à 2.8). L'écart était minime (0.7) aussi entre le Belge et le Finlandais dans l'ES4 redonnant confiance au pilote germanophone. "C'était une bonne spéciale pour nous et les sensations avec la voiture sont bonnes. Mais la route est de plus en plus sale. On a amélioré notre pointe de vitesse par rapport au rallye de Monte-Carlo", confiait Neuville. "Je me suis senti bien avec la voiture toute la matinée. Bien sûr, le fait de partir en premier était bien, mais j'ai été plus rapide que les gars derrière. Peut-être que ce ne pas juste grâce au fait de partir en tête", a lâché Rovanperä. L'Estonien Ott Tanak (Hyundai), 3e, est déjà 47.3. Deux boucles de quatre ES chacune sont au programme par jour jusqu'à dimanche. (Belga)

Dans l'ES1, Rovanperä a pris 4.1 secondes d'avance sur Neuville, 2e, qui se plaignait de son adhérence sur les routes mouillées. "Le grip est très bas, la visibilité est très basse, on a des vibrations dans le pneu à cause de la boue et on est allé dans le fossé à trois virages de la fin". Le Gallois Elfyn Evans (Toyota), 9e, avait lui perdu plus d'une minute (1.20) à cause d'un pneu qui a déchaussé. Dans l'ES2, Rovanperä forçait encore l'allure pour accroitre son avance de 7.5 secondes sur Neuville, son plus proche poursuivant encore. Evans retrouvait des couleurs et se montrait lui le plus rapide de la ES3 avec 2.6 secondes d'avance sur Rovanperä qui devançait Neuville de peu (3e à 2.8). L'écart était minime (0.7) aussi entre le Belge et le Finlandais dans l'ES4 redonnant confiance au pilote germanophone. "C'était une bonne spéciale pour nous et les sensations avec la voiture sont bonnes. Mais la route est de plus en plus sale. On a amélioré notre pointe de vitesse par rapport au rallye de Monte-Carlo", confiait Neuville. "Je me suis senti bien avec la voiture toute la matinée. Bien sûr, le fait de partir en premier était bien, mais j'ai été plus rapide que les gars derrière. Peut-être que ce ne pas juste grâce au fait de partir en tête", a lâché Rovanperä. L'Estonien Ott Tanak (Hyundai), 3e, est déjà 47.3. Deux boucles de quatre ES chacune sont au programme par jour jusqu'à dimanche. (Belga)