Entre les deux s'est glissé Thierry Neuville (Hyundai), 2e à 7.9 secondes du Gallois, mais qui se plaint de sa voiture. Le pilote germanophone ne peut plus remporter le titre cette saison. Le Français, qui a lui une première chance réaliste de 8e titre mondial ce week-end, a commencé doucement sur l'asphalte de Catalogne, se classant derrière son ultime rival au championnat, Evans. Mais il reste encore 14 spéciales au programme jusqu'à dimanche, dont trois vendredi après-midi (dès 15h00). "Je sais que j'ai été trop prudent, je dois me réveiller à la prochaine", disait le Français dès la fin de la première spéciale. "Celui qui a eu un bon réveil, c'est Elfyn!", continuait le Français après la deuxième spéciale, ayant encore perdu du temps sur le Gallois. Thierry Neuville se plaignait lui de sa voiture. "J'ai beaucoup de sous-virage. Je ne peux même pas tourner", a-t-il lâché après l'ES 3 après avoir expliqué qu'il "essaie, mais je manque de confiance avec la voiture et je ne peux pas pousser comme je voudrais. On est sur un bon rythme, mais on ne peut pas donner le maximum." L'Espagnol Dani Sordo (Hyundai) est 4e à 16.7 secondes, suivi par le Finlandais Kalle Rovanperä (Toyota) et l'Estonien Ott Tänak (Hyundai), qui ont eux aussi abandonné tout espoir au championnat, respectivement à 25.1 et 33.1 secondes d'Evans. (Belga)

Entre les deux s'est glissé Thierry Neuville (Hyundai), 2e à 7.9 secondes du Gallois, mais qui se plaint de sa voiture. Le pilote germanophone ne peut plus remporter le titre cette saison. Le Français, qui a lui une première chance réaliste de 8e titre mondial ce week-end, a commencé doucement sur l'asphalte de Catalogne, se classant derrière son ultime rival au championnat, Evans. Mais il reste encore 14 spéciales au programme jusqu'à dimanche, dont trois vendredi après-midi (dès 15h00). "Je sais que j'ai été trop prudent, je dois me réveiller à la prochaine", disait le Français dès la fin de la première spéciale. "Celui qui a eu un bon réveil, c'est Elfyn!", continuait le Français après la deuxième spéciale, ayant encore perdu du temps sur le Gallois. Thierry Neuville se plaignait lui de sa voiture. "J'ai beaucoup de sous-virage. Je ne peux même pas tourner", a-t-il lâché après l'ES 3 après avoir expliqué qu'il "essaie, mais je manque de confiance avec la voiture et je ne peux pas pousser comme je voudrais. On est sur un bon rythme, mais on ne peut pas donner le maximum." L'Espagnol Dani Sordo (Hyundai) est 4e à 16.7 secondes, suivi par le Finlandais Kalle Rovanperä (Toyota) et l'Estonien Ott Tänak (Hyundai), qui ont eux aussi abandonné tout espoir au championnat, respectivement à 25.1 et 33.1 secondes d'Evans. (Belga)