Asemani, 8e mondiale dans sa catégorie, s'est inclinée en finale (1-3) devant la Turque Irem Yaman (WT 37), championne du monde. Pour accéder à la finale, la Belge a successivement écarté la Chypriote Despina Pilavaki (WT 79) sur le score de 8-0, la Norvégienne Marie Magnus (WT 25) 8-1, la Croate Bruna Vuletic (WT 7) 12-6 et la Chinoise Zhongsi Luo (WT 24) 4-3. Cette médaille d'argent à Taïwan permet à Asemani d'engranger de précieux points dans l'optique des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020, où seul le top 6 du ranking olympique se qualifie directement. Les autres concurrents devront passer par des tournois continentaux. (Belga)

Asemani, 8e mondiale dans sa catégorie, s'est inclinée en finale (1-3) devant la Turque Irem Yaman (WT 37), championne du monde. Pour accéder à la finale, la Belge a successivement écarté la Chypriote Despina Pilavaki (WT 79) sur le score de 8-0, la Norvégienne Marie Magnus (WT 25) 8-1, la Croate Bruna Vuletic (WT 7) 12-6 et la Chinoise Zhongsi Luo (WT 24) 4-3. Cette médaille d'argent à Taïwan permet à Asemani d'engranger de précieux points dans l'optique des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020, où seul le top 6 du ranking olympique se qualifie directement. Les autres concurrents devront passer par des tournois continentaux. (Belga)