"Ce jour est la Journée Internationale contre l'homophobie et la transphobie", rappelle la Pro League vendredi. "La Pro League entend affirmer de la façon la plus ferme que les chants 'alle boeren zijn homo's' n'ont en aucun cas leur place ni dans un stade ni lors des manifestations festives auxquelles nos joueurs participent". La Pro League ajoute que'elle "ne peut s'aligner sur la jurisprudence de la Commission des litiges d'appel pour le football professionnel qui, à deux semaines d'intervalle, a refusé de considérer comme chants discriminants 'alle joden zijn homo's & alle boeren zijn homo's' (décisions du 4.05.19 et du 17.05.19)". Vendredi soir, le KRC Genk a publié un communiqué dans lequel Leandro Trossard a présenté ses excuses. "Aux petites heures du matin, Leandro Trossard s'est laissé emporter avec un chant de supporters qui n'a rien à voir avec le football. Leandro s'excuse et souligne que de tels chants n'ont pas leur place au KRC Genk", indique le club champion de Belgique. (Belga)