L'offre a été soumise mardi matin avant 8 heures, date limite pour les potentiels acheteurs. Il n'y a donc pas eu d'offre au nom de Ghelamco mais bien à ceux des enfants du patron de la société, qui font partie de la direction de l'entreprise depuis plusieurs années déjà.

"Nous avons déjà fait une offre non-contraignante dans le passé mais nous avions annoncé la rendre contraignante. Nous avons donc joint l'acte à la parole", a ajouté Neyt.

"Je ne peux rien dire concernant le contenu des documents, devant respecter le processus de l'appel d'offres."

La vente du club le plus titré de Belgique est annoncée depuis plusieurs semaines. Les offres des acheteurs intéressés seront présentées mercredi au conseil d'administration du club bruxellois. Il sera ensuite décidé qui sera le nouveau propriétaire du Sporting.