Lefevere ne veut pas perdre confiance, même après une campagne flandrienne plus qu'en demi-teinte. "Pourquoi perdre la confiance? Nous ne sommes pas K.O. Je sais que beaucoup d'équipes voudraient être à notre place, avec, notamment, nos 18 succès cette année? Je ne suis pas très heureux en ce moment, c'est vrai. Mais j'ai aussi appris dans ma longue carrière que les solutions ne viennent pas toujours en quelques jours. Mais quel que soit le vainqueur, j'espère qu'il aura un maillot bleu." "Nous avons connu beaucoup de malchance ces derniers temps, ce qui n'est pas habituel pour nous", reconnaissait Yves Lampaert. "Mais beaucoup de coureurs d'autres équipes ont aussi été malades et je sais qu'on ne revient pas toujours en forme rapidement. Nous essaierons d'être tous à 100%. La course sera rapide, compte tenue de la météo favorable. Nous devrons prendre la course en main et arriver avec plusieurs coureurs de l'équipe." (Belga)

Lefevere ne veut pas perdre confiance, même après une campagne flandrienne plus qu'en demi-teinte. "Pourquoi perdre la confiance? Nous ne sommes pas K.O. Je sais que beaucoup d'équipes voudraient être à notre place, avec, notamment, nos 18 succès cette année? Je ne suis pas très heureux en ce moment, c'est vrai. Mais j'ai aussi appris dans ma longue carrière que les solutions ne viennent pas toujours en quelques jours. Mais quel que soit le vainqueur, j'espère qu'il aura un maillot bleu." "Nous avons connu beaucoup de malchance ces derniers temps, ce qui n'est pas habituel pour nous", reconnaissait Yves Lampaert. "Mais beaucoup de coureurs d'autres équipes ont aussi été malades et je sais qu'on ne revient pas toujours en forme rapidement. Nous essaierons d'être tous à 100%. La course sera rapide, compte tenue de la météo favorable. Nous devrons prendre la course en main et arriver avec plusieurs coureurs de l'équipe." (Belga)