Prédire le futur n'est jamais simple. D'autant plus quand le majorité des équipes d'une compétition est nouvelle à ce niveau. La rédaction de Sport/Foot Magazine s'est néanmoins prêtée au jeu. En voici le résultat.

8 - Lierse K

Alors qu'il pensait vivre une nouvelle saison au troisième échelon national, le Lierse a dû bouleverser ses plans, trois semaines à peine avant l'entame de la compétition. Un net désavantage par rapport à la majorité de ses concurrents.

7 - Club NXT

Comme le Lierse, les U23 du Club Bruges ne s'attendaient pas à intégrer la D1B. S'ils sont talentueux, les jeunes Brugeois vont seulement découvrir ce qu'est une véritable compétition et leur manque d'expérience va forcément leur jouer des tours.

6 - Seraing

Sans les problèmes de licence de Roulers et de Virton, Seraing serait en Nationale 1. Le noyau manque donc logiquement d'expérience à ce niveau et les nombreux joueurs débarqués du FC Metz constituent également des inconnues.

5 - RWDM

Avec un budget de deux millions d'euros, le RWDM fait figure de Petit Poucet en terme financier. De nombreux joueurs ont débarqué au Machtens et on a vu de belles choses en préparation, mais les Molenbeekois ne sont probablement pas encore prêts pour viser les premières places.

4 - Lommel

Le Limbourg a vu débarquer une kyrielle de joueurs venus d'horizons différents durant ce mercato et peut bénéficier du soutien financier de City Group, mais il va falloir mettre tout ça en musique.

3 - Deinze

Largement en tête de la D1 Amateurs au moment de l'arrêt de la compétition, Deinze est la seule équipe à avoir acquis sa promotion sur le terrain. Les Flandriens se sont sérieusement renforcés à l'entre-saison en engageant plusieurs habitués de la D1A. Si la sauce prend, ça peut faire mal.

2 - Westerlo

Deuxième du général derrière Virton au moment de l'arrêt de la compétition, Westerlo a conservé ses pions majeurs qu'étaient Christian Brüls et Kurt Abrahams. Le noyau a été renforcé avec les arrivées de Pietro Perdichizzi, Gilles Dewaele ou encore Tuur Dierckx. La deuxième place et les barrages constitue l'objectif minimum des Campinois.

1 - Union Saint-Gilloise

Déjà bien en place la saison dernière, l'Union a accueilli du beau monde cet été et le noyau paraît bien balancé. Felice Mazzù sait ce qu'il fait et les résultats en préparation (plusieurs victoires contre des formations de D1A) ont confirmé que les Bruxellois avaient raison de se montrer ambitieux. Débarrassé de la plupart de ses concurrents ces dernières saison, c'est l'année ou jamais pour l'Union.

Prédire le futur n'est jamais simple. D'autant plus quand le majorité des équipes d'une compétition est nouvelle à ce niveau. La rédaction de Sport/Foot Magazine s'est néanmoins prêtée au jeu. En voici le résultat.8 - Lierse KAlors qu'il pensait vivre une nouvelle saison au troisième échelon national, le Lierse a dû bouleverser ses plans, trois semaines à peine avant l'entame de la compétition. Un net désavantage par rapport à la majorité de ses concurrents.7 - Club NXTComme le Lierse, les U23 du Club Bruges ne s'attendaient pas à intégrer la D1B. S'ils sont talentueux, les jeunes Brugeois vont seulement découvrir ce qu'est une véritable compétition et leur manque d'expérience va forcément leur jouer des tours.6 - SeraingSans les problèmes de licence de Roulers et de Virton, Seraing serait en Nationale 1. Le noyau manque donc logiquement d'expérience à ce niveau et les nombreux joueurs débarqués du FC Metz constituent également des inconnues.5 - RWDMAvec un budget de deux millions d'euros, le RWDM fait figure de Petit Poucet en terme financier. De nombreux joueurs ont débarqué au Machtens et on a vu de belles choses en préparation, mais les Molenbeekois ne sont probablement pas encore prêts pour viser les premières places.4 - LommelLe Limbourg a vu débarquer une kyrielle de joueurs venus d'horizons différents durant ce mercato et peut bénéficier du soutien financier de City Group, mais il va falloir mettre tout ça en musique.3 - DeinzeLargement en tête de la D1 Amateurs au moment de l'arrêt de la compétition, Deinze est la seule équipe à avoir acquis sa promotion sur le terrain. Les Flandriens se sont sérieusement renforcés à l'entre-saison en engageant plusieurs habitués de la D1A. Si la sauce prend, ça peut faire mal.2 - WesterloDeuxième du général derrière Virton au moment de l'arrêt de la compétition, Westerlo a conservé ses pions majeurs qu'étaient Christian Brüls et Kurt Abrahams. Le noyau a été renforcé avec les arrivées de Pietro Perdichizzi, Gilles Dewaele ou encore Tuur Dierckx. La deuxième place et les barrages constitue l'objectif minimum des Campinois.1 - Union Saint-GilloiseDéjà bien en place la saison dernière, l'Union a accueilli du beau monde cet été et le noyau paraît bien balancé. Felice Mazzù sait ce qu'il fait et les résultats en préparation (plusieurs victoires contre des formations de D1A) ont confirmé que les Bruxellois avaient raison de se montrer ambitieux. Débarrassé de la plupart de ses concurrents ces dernières saison, c'est l'année ou jamais pour l'Union.