Dennis Praet - RSC Anderlecht

Cette saison, Praet a passé un nouveau palier. Il est véritablement devenu, à 20 ans seulement, l'un des meilleurs joueurs du championnat belge. Plus mature, plus serein, il a mis son talent au service du collectif. Il a compris que pour pouvoir briller individuellement - comme il a pu le faire en décembre - il fallait travailler pour l'équipe. Ses prestations XXL n'ont d'ailleurs pas échappé à Marc Wilmots, qui lui a offert sa première sélection avec les Diables Rouges en novembre dernier. Aujourd'hui, il est annoncé un peu partout en Europe.

Statistiques en 2014 (saison régulière + play-offs): 7 buts - 11 passes décisives, en 37 matches.

Victor Vazquez - Club Bruges

Le meneur de jeu espagnol est actuellement dans la forme de sa vie. Pièce maîtresse du dispositif offensif mis en place par Michel Preud'Homme, le numéro 7 à la barbe fournie s'occupe de tout dans son équipe. Il dicte le tempo, oriente le jeu et distille les bons ballons. Vazquez est tout simplement le meilleur joueur de la meilleure formation du championnat. Sous le charme, la direction brugeoise l'a fait resigner jusqu'en 2018.

Statistiques en 2014 (saison régulière + play-offs): 6 buts - 9 passes décisives, en 27 matches.

Paul José Mpoku - Standard de Liège

Mpoku est un des rares véritables artistes de notre compétition. Capable d'éliminer son vis-à-vis sur un crochet court ou sur une feinte de corps dont il a le secret, l'international espoir prend un malin plaisir à ridiculiser ses adversaires. Joueur complet, il est l'un des seuls Liégeois à tenir son rang cette saison.

Statistiques en 2014 (saison régulière + play-offs): 8 buts - 9 passes décisives, en 36 matches.

Silvio Proto - RSC Anderlecht

Il a affiché tout au long de l'année 2014 une incroyable régularité. De plus, il est le patron de cette équipe anderlechtoise. Sur le terrain, le capitaine gueule, engueule, encourage et replace ses coéquipiers de la première à la dernière minute. Une implication de tous les instants qui en dit long sur le professionnalisme de l'ancien Louviérois.

Statistiques en 2014 (saison régulière + play-offs): 36 buts encaissés en 35 matches.

Hans Vanaken - SC Lokeren

Le grand meneur de jeu flandrien a enchaîné sans fléchir les prestations d'excellente facture en 2014 et il a clairement impressionné pour son âge (22 ans). Décisif, ses nombreux buts et assists ont grandement contribué au très bon parcours de Lokeren la saison dernière. Mais Vanaken est aujourd'hui beaucoup trop grand pour son club. Anderlecht a bien tenté de le débaucher pendant le mercato estival, mais Roger Lambrechts, patriarche de la maison waeslandienne, a fixé un prix qui a fait fuir les dirigeants anderlechtois.

Statistiques en 2014 (saison régulière + play-offs): 9 buts - 11 passes décisives en 39 matches

Matthew Ryan - Club Bruges

Arrivé dans l'anonymat le plus complet en 2013, Matt Ryan a très rapidement impressionné les observateurs. Complet, rassurant dans ses interventions et très souvent au bon endroit, l'Australien a été élu gardien de l'année au terme de l'exercice 2013-2014. Cette saison, Ryan est toujours au top et n'est certainement pas étranger à la première place actuelle de Bruges au classement.

Statistiques en 2014 (saison régulière + play-offs): 41 buts encaissés en 40 matches.

Dennis Praet - RSC AnderlechtCette saison, Praet a passé un nouveau palier. Il est véritablement devenu, à 20 ans seulement, l'un des meilleurs joueurs du championnat belge. Plus mature, plus serein, il a mis son talent au service du collectif. Il a compris que pour pouvoir briller individuellement - comme il a pu le faire en décembre - il fallait travailler pour l'équipe. Ses prestations XXL n'ont d'ailleurs pas échappé à Marc Wilmots, qui lui a offert sa première sélection avec les Diables Rouges en novembre dernier. Aujourd'hui, il est annoncé un peu partout en Europe.Statistiques en 2014 (saison régulière + play-offs): 7 buts - 11 passes décisives, en 37 matches.Victor Vazquez - Club BrugesLe meneur de jeu espagnol est actuellement dans la forme de sa vie. Pièce maîtresse du dispositif offensif mis en place par Michel Preud'Homme, le numéro 7 à la barbe fournie s'occupe de tout dans son équipe. Il dicte le tempo, oriente le jeu et distille les bons ballons. Vazquez est tout simplement le meilleur joueur de la meilleure formation du championnat. Sous le charme, la direction brugeoise l'a fait resigner jusqu'en 2018.Statistiques en 2014 (saison régulière + play-offs): 6 buts - 9 passes décisives, en 27 matches.Paul José Mpoku - Standard de LiègeMpoku est un des rares véritables artistes de notre compétition. Capable d'éliminer son vis-à-vis sur un crochet court ou sur une feinte de corps dont il a le secret, l'international espoir prend un malin plaisir à ridiculiser ses adversaires. Joueur complet, il est l'un des seuls Liégeois à tenir son rang cette saison.Statistiques en 2014 (saison régulière + play-offs): 8 buts - 9 passes décisives, en 36 matches.Silvio Proto - RSC AnderlechtIl a affiché tout au long de l'année 2014 une incroyable régularité. De plus, il est le patron de cette équipe anderlechtoise. Sur le terrain, le capitaine gueule, engueule, encourage et replace ses coéquipiers de la première à la dernière minute. Une implication de tous les instants qui en dit long sur le professionnalisme de l'ancien Louviérois.Statistiques en 2014 (saison régulière + play-offs): 36 buts encaissés en 35 matches.Hans Vanaken - SC LokerenLe grand meneur de jeu flandrien a enchaîné sans fléchir les prestations d'excellente facture en 2014 et il a clairement impressionné pour son âge (22 ans). Décisif, ses nombreux buts et assists ont grandement contribué au très bon parcours de Lokeren la saison dernière. Mais Vanaken est aujourd'hui beaucoup trop grand pour son club. Anderlecht a bien tenté de le débaucher pendant le mercato estival, mais Roger Lambrechts, patriarche de la maison waeslandienne, a fixé un prix qui a fait fuir les dirigeants anderlechtois.Statistiques en 2014 (saison régulière + play-offs): 9 buts - 11 passes décisives en 39 matchesMatthew Ryan - Club BrugesArrivé dans l'anonymat le plus complet en 2013, Matt Ryan a très rapidement impressionné les observateurs. Complet, rassurant dans ses interventions et très souvent au bon endroit, l'Australien a été élu gardien de l'année au terme de l'exercice 2013-2014. Cette saison, Ryan est toujours au top et n'est certainement pas étranger à la première place actuelle de Bruges au classement.Statistiques en 2014 (saison régulière + play-offs): 41 buts encaissés en 40 matches.