Quel avenir pour Wesley et Leko ?

30/01/19 à 14:00 - Mise à jour à 29/01/19 à 13:56

Le futur de Wesley et d'Ivan Leko est la principale inconnue au Club Bruges.

Quel avenir pour Wesley et Leko ?

Wesley et Ivan Leko. © BELGA

Le Club a bien joué à Ostende et son succès, joint à la défaite de Genk, avive le suspense pour les prochains PO1. La direction, elle, planche sur l'avenir. Elle est confrontée à deux dossiers délicats sur le plan sportif : quid de Wesley et d'Ivan Leko? Le Club attend impatiemment la clôture du marché des transferts, le 31 janvier, même si cette date ne vaut pas pour tous les pays. Traduction : Wesley est encore susceptible de s'en aller plus tard, sans que Bruges puisse le remplacer, d'où sa nervosité.

Initialement, le Brésilien jugeait un départ en été plus raisonnable mais il a reçu de nombreux coups de fil de personnes souhaitant le caser ici ou là. Or, Wesley est un pion important, moins par ses buts, puisque celui qu'il a inscrit dimanche sur penalty était le premier en championnat depuis le 30 octobre et le deuxième depuis le 29 septembre, que par son travail et la vitesse qu'il insuffle au jeu, ou encore par ses passes à Siebe Schrijvers ou Hans Vanaken. Il a régulièrement délivré des assists. Il est d'autant plus indispensable que Kaveh Rezaei s'adapte difficilement.

L'entraîneur arrive également en fin de contrat. Bart Verhaeghe a déclaré : "Nous trouverons rapidement un accord dès qu'Ivan manifestera sa volonté de rester." En clair, le Club attend, Leko ayant refusé une première offre jugée insuffisante. Il a marqué des points en Europe, en a parfois perdu en championnat, par exemple contre Charleroi, mais en a marqué contre l'Antwerp et le Standard et récemment à Ostende. Offensif, tout en mouvements, rapide, le Club a bien joué. Seule l'efficacité devant le but a fait défaut. Dimanche, il a l'opportunité de confirmer face à Gand.

Que fera Bruges si Leko ne prolonge pas son contrat? Philippe Clement reviendra-t-il à l'écurie, sachant que sa belle équipe limbourgeoise risque de perdre de sa splendeur? On a cité son nom à la réception de Nouvel An de Bruges mais officiellement, il serait prématuré d'y songer. Clement, qui dispose d'un contrat à durée indéterminée à Genk, peut être débauché assez facilement. Le Racing le sait. De toute façon, le dossier "coach" n'est pas aussi urgent que celui concernant l'avenir de Wesley.

Par Peter T'Kint

Nos partenaires