• À partir de 16 ans, des premiers contrats avoisinant les 850 euros brut/mois sont signés, et des frais de déplacements ou de logements sont négociables.
  • Les fleurons du centre de formation peuvent bénéficier de meilleurs contrats, allant de 2000 à 4000 euros mensuels. Certaines exceptions touchent même jusqu'à 8000 euros mensuels.
  • Dès 18 ans, les jeunes qui entrent réellement dans la vie de footballeur pro perçoivent jusqu'à 6000 euros par mois. Ils sont indemnisés pour leur logement ou leurs déplacement et reçoivent parfois un logement et une voiture.
  • Une nouvelle fois, les plus grands talents reçoivent un " traitement de faveur " : de 5.000 à 10.000 euros brut/mois pour signer des contrats de cinq ans, avec des primes de 250 euros pour chaque sélection dans le noyau A et un salaire qui augmentera de 1.000 euros toutes les dix titularisations.

Par Thomas Bricmont et Nicolas Taiana, avec Guillaume Gautier

Retrouvez l'intégralité du dossier consacré au business des jeunes dans votre Sport/Foot Magazine

Par Thomas Bricmont et Nicolas Taiana, avec Guillaume GautierRetrouvez l'intégralité du dossier consacré au business des jeunes dans votre Sport/Foot Magazine