Ce qu'on sait, c'est qu'il a toujours faim de football. S'il n'est pas prolongé dans la Métropole, c'est sûr ou presque qu'il se mettra au service d'un autre club. Pour un retour au Standard, c'est de plus en plus compromis. Il aurait dû y retourner en compagnie de François Fornieri, mais leurs problèmes judiciaires (en partie pour un dossier commun) hypothèquent tout ça.

Samedi soir, on a eu la surprise d'apercevoir D'Ono parmi les rares personnes autorisées à assister au barrage entre Seraing et Waasland-Beveren. Est-ce du côté du Pairay qu'il faut chercher les signes annonciateurs de son futur?

Ce qu'on sait, c'est qu'il a toujours faim de football. S'il n'est pas prolongé dans la Métropole, c'est sûr ou presque qu'il se mettra au service d'un autre club. Pour un retour au Standard, c'est de plus en plus compromis. Il aurait dû y retourner en compagnie de François Fornieri, mais leurs problèmes judiciaires (en partie pour un dossier commun) hypothèquent tout ça. Samedi soir, on a eu la surprise d'apercevoir D'Ono parmi les rares personnes autorisées à assister au barrage entre Seraing et Waasland-Beveren. Est-ce du côté du Pairay qu'il faut chercher les signes annonciateurs de son futur?