Après la décision du report de l'Euro, les clubs ont jusqu'au 30 juin pour terminer la compétition. Ce qui n'est pas évident car on ne sait pas encore quand la crise liée au coronavirus sera terminée en Belgique. De plus, des entraînements de groupe seront obligatoires et quand ceux-ci pourront reprendre, il faudrait quatre semaines de "préparation" pour reprendre la compétition.

Pour les compétitions actuelles, quatre scénarios sont possibles.

- L'idéal serait de terminer totalement la Jupiler Pro League et la Proximus League avec la dernière journée et les playoffs.

- Il existe aussi un plan pour raccourcir les playoffs.

- Une autre possibilité est de ne disputer que la dernière journée et de faire le bilan ensuite. Dans ce scénario, le Club de Bruges serait déjà assuré du titre de champion.

- Et enfin, la Pro League tient aussi en compte le fait que la compétition soit arrêtée après 29 journées en D1A et 28 en D1B. Ces dernières options ont aussi des énormes suites financières et juridiques. Les obligations du contrat TV expirant doivent être respectées.

Pour l'instant, la Pro League a reporté son choix car chaque scénario peut être dépassé par la réalité jour après jour. Il est donc inutile de prendre une décision maintenant.

Après la décision du report de l'Euro, les clubs ont jusqu'au 30 juin pour terminer la compétition. Ce qui n'est pas évident car on ne sait pas encore quand la crise liée au coronavirus sera terminée en Belgique. De plus, des entraînements de groupe seront obligatoires et quand ceux-ci pourront reprendre, il faudrait quatre semaines de "préparation" pour reprendre la compétition. Pour les compétitions actuelles, quatre scénarios sont possibles. - L'idéal serait de terminer totalement la Jupiler Pro League et la Proximus League avec la dernière journée et les playoffs. - Il existe aussi un plan pour raccourcir les playoffs. - Une autre possibilité est de ne disputer que la dernière journée et de faire le bilan ensuite. Dans ce scénario, le Club de Bruges serait déjà assuré du titre de champion. - Et enfin, la Pro League tient aussi en compte le fait que la compétition soit arrêtée après 29 journées en D1A et 28 en D1B. Ces dernières options ont aussi des énormes suites financières et juridiques. Les obligations du contrat TV expirant doivent être respectées. Pour l'instant, la Pro League a reporté son choix car chaque scénario peut être dépassé par la réalité jour après jour. Il est donc inutile de prendre une décision maintenant.