Le constructeur belge Ghelamco, qui a bâti le stade de La Gantoise, inauguré en 2013, et le Néerlandais BAM, qui a transformé le stade du Feyenoord Rotterdam, se sont associés dans le consortium 'Brussels Arena Maximus'.

Le deuxième candidat est Besix, qui a construit le stade King Abdullah Sport City en Arabie Saoudite et qui est candidat à l'agrandissement du stade d'Anderlecht.

Le troisième consortium est le Français Eiffage, auteur du Grand Stade de Lille, bâti pour l'Euro-2016.

Enfin, le groupe Denys, basé à Wondelgem, l'Espagnol FCC Construccion, qui a transformé le stade Santiago Bernabeau à Madrid en 2006, et l'Australien Macquarie se sont associés pour présenter un projet.

Le 27 mai seront dévoilés les noms des candidats qui passent au dernier tour de sélection. Le candidat final sera choisi par un jury composé de représentants de la Ville, de la Région bruxelloise et de l'Union belge de football. Le 25 septembre, l'UEFA désignera les villes hôtes de l'Euro-2020, pour lequel Bruxelles est candidate.

Pour éviter tout risque de contestation juridique, les autorités de la Ville avaient refusé, lundi, de citer les candidats qu'un jury sera chargé de départager.

Le constructeur belge Ghelamco, qui a bâti le stade de La Gantoise, inauguré en 2013, et le Néerlandais BAM, qui a transformé le stade du Feyenoord Rotterdam, se sont associés dans le consortium 'Brussels Arena Maximus'. Le deuxième candidat est Besix, qui a construit le stade King Abdullah Sport City en Arabie Saoudite et qui est candidat à l'agrandissement du stade d'Anderlecht. Le troisième consortium est le Français Eiffage, auteur du Grand Stade de Lille, bâti pour l'Euro-2016. Enfin, le groupe Denys, basé à Wondelgem, l'Espagnol FCC Construccion, qui a transformé le stade Santiago Bernabeau à Madrid en 2006, et l'Australien Macquarie se sont associés pour présenter un projet. Le 27 mai seront dévoilés les noms des candidats qui passent au dernier tour de sélection. Le candidat final sera choisi par un jury composé de représentants de la Ville, de la Région bruxelloise et de l'Union belge de football. Le 25 septembre, l'UEFA désignera les villes hôtes de l'Euro-2020, pour lequel Bruxelles est candidate. Pour éviter tout risque de contestation juridique, les autorités de la Ville avaient refusé, lundi, de citer les candidats qu'un jury sera chargé de départager.