Deux têtes connues pour une première en télé...

Pour la première fois, un match du championnat féminin sera diffusé en télévision. Ça se passera sur Eleven Sports ce samedi à 14h, et ça sera commenté par un duo 100% féminin, composé de Christine Schréder, venue renforcer l'armada d'Eleven, et Cécile De Gernier, ancienne internationale et médiane passée par le Sporting et le Standard. Cette dernière permettra aux téléspectateurs peu familiers avec la compétition féminine de mieux en découvrir les spécificités.

... avant deux semaines

Le contrat de base voulait que la chaîne de sport diffuse en direct un match de Super League par semaine. Il n'en sera finalement rien, l'amateur de foot devant se contenter de highlights le lundi soir à 19h45 sur Eleven Pro League 1 et durant La Tribune, ainsi que d'une rencontre tous les quinze jours. C'est peu, mais toutes les équipes ne disposent pas des infrastructures nécessaires pour que les images soient prises dans les meilleures conditions. Il faudra donc se contenter de cela pour le moment. Et donc bien profiter du spectacle de ce samedi.

Retrouvez notre dossier spécial Super League dans le Sport/Foot Magazine de ce 26 août

Voir ce qu'Anderlecht a dans le ventre...

Avec son recrutement trois étoiles (la numéro 6 Kassandra Missipo, les prometteuses attaquantes Amber Maximus et Jarne Teulings, et surtout Tessa Wullaert, revenue en grandes pompes de Manchester City fin juillet), le Sporting d'Anderlecht s'affiche comme le grand favori à sa propre succession. Triple tenantes du titres, les Mauves veulent également s'offrir un doublé en remportant la Coupe et souhaitent briller en Europe. Il faudra toutefois attendre le mois d'octobre pour les voir évoluer sur la scène continentale.

En attendant, ce choc face au Standard devrait permettre de déjà jauger ce que les RSCA Women ont dans le bide. Avec un noyau qui ne comporte que peu de failles, on attend du mouvement, du danger qui vient de partout, le tout dans un 4-3-3 qui continue il est vrai de se rôder. Mais qui a déjà fait ses preuves en préparation, contre Essen, cinquième du dernier championnat allemand, battu 1-2, et le FC Fleury 91, septième de la dernière D1 française et défait 3-4.

Tessa Wullaert, fer de lance d'un Sporting avide de réaliser la passe de quatre en championnat., SPORTPIX.BE (DAVID CATRY)
Tessa Wullaert, fer de lance d'un Sporting avide de réaliser la passe de quatre en championnat. © SPORTPIX.BE (DAVID CATRY)

... mais aussi le Standard

Comme l'année passée, le Standard s'érige comme le principal challenger pour briser l'hégémonie anderlechtoise sur le foot féminin belge. Toutefois, le club a perdu des cadres en défense et va devoir un peu bricoler derrière. Il n'empêche, on attend de pied ferme l'équipe emmenée par Davinia Vanmechelen, revenue au bercail après avoir connu le PSG, le PSV et Twente. À 21 ans, l'attaquante des Red Flames veut retrouver du temps de jeu et va devoir compenser les difficultés défensives qui attendent les Rouches en claquant son quota de buts. Deuxième du dernier championnat et finaliste de la Coupe (un match non disputé pour cause de Covid face à... Anderlecht), le club liégeois veut cette fois gratter un prix, plutôt qu'un accessit.

LE PROGRAMME TÉLÉ EN 2020

03/10 - 14h00 : Standard Fémina - Genk Ladies

10/10 - 14h00 : Zulte Waregem - Gent Ladies

07/11 - 14h00 : Club YLA - Gent Ladies

21/11 - 14h00 : Club YLA - OHL

19/12 - 14h00 : Fémina White Star - Charleroi

Pour la première fois, un match du championnat féminin sera diffusé en télévision. Ça se passera sur Eleven Sports ce samedi à 14h, et ça sera commenté par un duo 100% féminin, composé de Christine Schréder, venue renforcer l'armada d'Eleven, et Cécile De Gernier, ancienne internationale et médiane passée par le Sporting et le Standard. Cette dernière permettra aux téléspectateurs peu familiers avec la compétition féminine de mieux en découvrir les spécificités. Le contrat de base voulait que la chaîne de sport diffuse en direct un match de Super League par semaine. Il n'en sera finalement rien, l'amateur de foot devant se contenter de highlights le lundi soir à 19h45 sur Eleven Pro League 1 et durant La Tribune, ainsi que d'une rencontre tous les quinze jours. C'est peu, mais toutes les équipes ne disposent pas des infrastructures nécessaires pour que les images soient prises dans les meilleures conditions. Il faudra donc se contenter de cela pour le moment. Et donc bien profiter du spectacle de ce samedi.Avec son recrutement trois étoiles (la numéro 6 Kassandra Missipo, les prometteuses attaquantes Amber Maximus et Jarne Teulings, et surtout Tessa Wullaert, revenue en grandes pompes de Manchester City fin juillet), le Sporting d'Anderlecht s'affiche comme le grand favori à sa propre succession. Triple tenantes du titres, les Mauves veulent également s'offrir un doublé en remportant la Coupe et souhaitent briller en Europe. Il faudra toutefois attendre le mois d'octobre pour les voir évoluer sur la scène continentale.En attendant, ce choc face au Standard devrait permettre de déjà jauger ce que les RSCA Women ont dans le bide. Avec un noyau qui ne comporte que peu de failles, on attend du mouvement, du danger qui vient de partout, le tout dans un 4-3-3 qui continue il est vrai de se rôder. Mais qui a déjà fait ses preuves en préparation, contre Essen, cinquième du dernier championnat allemand, battu 1-2, et le FC Fleury 91, septième de la dernière D1 française et défait 3-4.Comme l'année passée, le Standard s'érige comme le principal challenger pour briser l'hégémonie anderlechtoise sur le foot féminin belge. Toutefois, le club a perdu des cadres en défense et va devoir un peu bricoler derrière. Il n'empêche, on attend de pied ferme l'équipe emmenée par Davinia Vanmechelen, revenue au bercail après avoir connu le PSG, le PSV et Twente. À 21 ans, l'attaquante des Red Flames veut retrouver du temps de jeu et va devoir compenser les difficultés défensives qui attendent les Rouches en claquant son quota de buts. Deuxième du dernier championnat et finaliste de la Coupe (un match non disputé pour cause de Covid face à... Anderlecht), le club liégeois veut cette fois gratter un prix, plutôt qu'un accessit.