Le contrat de l'entraîneur de 56 ans prendra fin à la fin de l'année après une campagne de qualification pour le Mondial 2018 décevante. "La fédération a décidé de ne pas prolonger son contrat", a expliqué Leo Windtner, le président de la fédération. "Nous tenons à remercier Koller pour son bon travail", a commenté Windter qui soulignait que l'Autriche n'avait remporté que quatre de ses 18 derniers matchs. Sélectionneur depuis 2011, Koller avait réussi à amener un nouvel élan à l'Autriche avec une qualification pour l'Euro 2016 en France où l'Autriche n'avait pas réussi à passer la phase de poules. Quatrième du groupe D des qualifications pour le Mondial derrière la Serbie, le Pays de Galles et l'Irlande, l'Autriche a très peu de chances de se rendre en Russie en juin prochain. Le successeur de Koller n'est pas encore connu. (Belga)

Le contrat de l'entraîneur de 56 ans prendra fin à la fin de l'année après une campagne de qualification pour le Mondial 2018 décevante. "La fédération a décidé de ne pas prolonger son contrat", a expliqué Leo Windtner, le président de la fédération. "Nous tenons à remercier Koller pour son bon travail", a commenté Windter qui soulignait que l'Autriche n'avait remporté que quatre de ses 18 derniers matchs. Sélectionneur depuis 2011, Koller avait réussi à amener un nouvel élan à l'Autriche avec une qualification pour l'Euro 2016 en France où l'Autriche n'avait pas réussi à passer la phase de poules. Quatrième du groupe D des qualifications pour le Mondial derrière la Serbie, le Pays de Galles et l'Irlande, l'Autriche a très peu de chances de se rendre en Russie en juin prochain. Le successeur de Koller n'est pas encore connu. (Belga)