Initialement, le vainqueur de ce double affrontement au premier tour des barrages pour le Mondial devait affronter au second tour la Russie, suspendue par la Fédération européenne de handball (EHF) en raison de l'invasion de l'Ukraine par Moscou. Une suspension qui pourrait donc profiter aux Red Wolves qui ne sont plus qu'à deux matches de disputer le premier grand tournoi de leur histoire. ""Même si c'est dû à des faits extérieurs au sport, c'est historique car nous n'avons jamais été aussi proches", a reconnu Yérime Sylla, l'entraîneur des Red Wolves lundi en conférence de presse. "Néanmoins, cela ne sert à rien de se projeter. Il faudra rester les pieds sur terre. Mais je sens que le groupe est mobilisé et veut porter les couleurs belges le plus haut possible." En face, la Slovaquie, éliminée en phase de poules du dernier Euro qu'elle co-organisait, va se présenter avec un effectif remanié et de nombreux jeunes qui viennent suppléer les cadres. "C'est une équipe en reconstruction avec de nombreux jeunes qui manquent d'expérience. Cependant, ce sera du 50-50", a prévenu le sélectionneur. Le Mondial se jouera en Pologne et en Suède du 11 au 29 janvier 2023. La Pologne et la Suède, pays organisateurs, et le Danemark, champion en titre, sont qualifiés d'office pour la phase finale. L'Espagne, la France et la Norvège ont décroché un ticket pour le Mondial via l'Euro. (Belga)

Initialement, le vainqueur de ce double affrontement au premier tour des barrages pour le Mondial devait affronter au second tour la Russie, suspendue par la Fédération européenne de handball (EHF) en raison de l'invasion de l'Ukraine par Moscou. Une suspension qui pourrait donc profiter aux Red Wolves qui ne sont plus qu'à deux matches de disputer le premier grand tournoi de leur histoire. ""Même si c'est dû à des faits extérieurs au sport, c'est historique car nous n'avons jamais été aussi proches", a reconnu Yérime Sylla, l'entraîneur des Red Wolves lundi en conférence de presse. "Néanmoins, cela ne sert à rien de se projeter. Il faudra rester les pieds sur terre. Mais je sens que le groupe est mobilisé et veut porter les couleurs belges le plus haut possible." En face, la Slovaquie, éliminée en phase de poules du dernier Euro qu'elle co-organisait, va se présenter avec un effectif remanié et de nombreux jeunes qui viennent suppléer les cadres. "C'est une équipe en reconstruction avec de nombreux jeunes qui manquent d'expérience. Cependant, ce sera du 50-50", a prévenu le sélectionneur. Le Mondial se jouera en Pologne et en Suède du 11 au 29 janvier 2023. La Pologne et la Suède, pays organisateurs, et le Danemark, champion en titre, sont qualifiés d'office pour la phase finale. L'Espagne, la France et la Norvège ont décroché un ticket pour le Mondial via l'Euro. (Belga)