"Tout d'abord je veux dire merci pour l'immense soutien qu'on a reçu pendant toute cette période", a ajouté le joueur de Manchester City. "Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de parler du match, on a tous donné tout ce qu'on pouvait aujourd'hui, on a tout donné sur le terrain et le gardien du pays de Galles a fait un boulot incroyable. La vie continue, on doit encore beaucoup travailler en tant qu'équipe. Malheureusement, aujourd'hui on n'a pas obtenu le résultat espéré et je suis désolé pour nos supporters." Oleksandr Petrakov, le sélectionneur ukrainien, ne pouvait pas non plus cacher sa déception. "Je pense qu'on a fait tout ce qu'on pouvait mais je veux vraiment remercier les gens en Ukraine d'avoir pensé à notre équipe et à nos efforts. Je veux dire qu'on est désolé de ne pas avoir marqué, mais c'est le sport, ça arrive, je n'ai pas les mots. Nous avons une guerre qui ravage tout notre pays, des femmes et des enfants meurent chaque jour, nos infrastructures sont dévastées par les barbares russes. Les Russes veulent nous faire du mal mais les Ukrainiens résistent. Nous voulons juste votre soutien, que vous compreniez ce qui arrive chez nous, que Dieu fasse que cela ne vous arrive pas un jour." (Belga)

"Tout d'abord je veux dire merci pour l'immense soutien qu'on a reçu pendant toute cette période", a ajouté le joueur de Manchester City. "Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de parler du match, on a tous donné tout ce qu'on pouvait aujourd'hui, on a tout donné sur le terrain et le gardien du pays de Galles a fait un boulot incroyable. La vie continue, on doit encore beaucoup travailler en tant qu'équipe. Malheureusement, aujourd'hui on n'a pas obtenu le résultat espéré et je suis désolé pour nos supporters." Oleksandr Petrakov, le sélectionneur ukrainien, ne pouvait pas non plus cacher sa déception. "Je pense qu'on a fait tout ce qu'on pouvait mais je veux vraiment remercier les gens en Ukraine d'avoir pensé à notre équipe et à nos efforts. Je veux dire qu'on est désolé de ne pas avoir marqué, mais c'est le sport, ça arrive, je n'ai pas les mots. Nous avons une guerre qui ravage tout notre pays, des femmes et des enfants meurent chaque jour, nos infrastructures sont dévastées par les barbares russes. Les Russes veulent nous faire du mal mais les Ukrainiens résistent. Nous voulons juste votre soutien, que vous compreniez ce qui arrive chez nous, que Dieu fasse que cela ne vous arrive pas un jour." (Belga)