La Celeste est désormais 4e, avec 19 points, et reste sous la menace de ses poursuivants qui jouent un peu plus tard (Colombie, Pérou et Chili). Les deux premiers, le Brésil et l'Argentine, sont d'ores et déjà qualifiés, et l'Equateur qui complète le podium est bien placé (24 points), après avoir obtenu le nul 1-1 chez lui face à l'invaincue Seleçao plus tôt ce jeudi. Les quatre premiers de la poule sud-américaine seront qualifiés à l'issue des 18 journées, et le 5e disputera un barrage intercontinental. Pour le premier match du sélectionneur Diego Alonso depuis qu'il a remplacé le légendaire Oscar Tabarez, la Celeste s'est imposée sur une frappe croisée du gauche de Suarez à la 50e minute. Edinson Cavani est entré en jeu à la 70e. L'Uruguay, qui vise une quatrième participation à un Mondial consécutive, affrontera le Venezuela mardi prochain. A l'inverse, la défaite du Paraguay, avant-dernier du groupe avec 13 points, a sonné le glas de ses espérances. (Belga)

La Celeste est désormais 4e, avec 19 points, et reste sous la menace de ses poursuivants qui jouent un peu plus tard (Colombie, Pérou et Chili). Les deux premiers, le Brésil et l'Argentine, sont d'ores et déjà qualifiés, et l'Equateur qui complète le podium est bien placé (24 points), après avoir obtenu le nul 1-1 chez lui face à l'invaincue Seleçao plus tôt ce jeudi. Les quatre premiers de la poule sud-américaine seront qualifiés à l'issue des 18 journées, et le 5e disputera un barrage intercontinental. Pour le premier match du sélectionneur Diego Alonso depuis qu'il a remplacé le légendaire Oscar Tabarez, la Celeste s'est imposée sur une frappe croisée du gauche de Suarez à la 50e minute. Edinson Cavani est entré en jeu à la 70e. L'Uruguay, qui vise une quatrième participation à un Mondial consécutive, affrontera le Venezuela mardi prochain. A l'inverse, la défaite du Paraguay, avant-dernier du groupe avec 13 points, a sonné le glas de ses espérances. (Belga)