Janice Cayman a lancé le boulier compteur (3e). Tessa Wullaert a confirmé son statut de star de l'équipe d'Ives Serneels en signant un triplé en douze minutes (26e, 29e, 38e) entrecoupé par un but de l'arrière gauche Davina Philtjens (35e). Après la pause, le festival a continué. Cayman (55e, 60e pen., 70e), Deloose (62e), Vanmechelen (64e), De Caigny (69e) et Colesnicenco (84e csc) ont ainsi également fait trembler les filets de Panova. Plus tôt dans la journée, l'Italie (FIFA 18), qui avait battu la Moldavie 5-0 vendredi, s'était imposée 0-1 en Roumanie (FIFA 38). La formation transalpine prend temporairement la tête du groupe 6, qui compte également le Portugal (FIFA 34). Les sept vainqueurs de groupes sont directement qualifiés pour le Mondial. Les quatre meilleurs deuxièmes disputeront les barrages en deux tours: demi-finales (allers le 1e octobre 2018, retours le 9 octobre) et finale (aller le 5 novembre 2018, retour le 13 novembre). Le gagnant empoche le dernier ticket. (Belga)

Janice Cayman a lancé le boulier compteur (3e). Tessa Wullaert a confirmé son statut de star de l'équipe d'Ives Serneels en signant un triplé en douze minutes (26e, 29e, 38e) entrecoupé par un but de l'arrière gauche Davina Philtjens (35e). Après la pause, le festival a continué. Cayman (55e, 60e pen., 70e), Deloose (62e), Vanmechelen (64e), De Caigny (69e) et Colesnicenco (84e csc) ont ainsi également fait trembler les filets de Panova. Plus tôt dans la journée, l'Italie (FIFA 18), qui avait battu la Moldavie 5-0 vendredi, s'était imposée 0-1 en Roumanie (FIFA 38). La formation transalpine prend temporairement la tête du groupe 6, qui compte également le Portugal (FIFA 34). Les sept vainqueurs de groupes sont directement qualifiés pour le Mondial. Les quatre meilleurs deuxièmes disputeront les barrages en deux tours: demi-finales (allers le 1e octobre 2018, retours le 9 octobre) et finale (aller le 5 novembre 2018, retour le 13 novembre). Le gagnant empoche le dernier ticket. (Belga)